Les prénoms qui montent en 2015
Les prénoms qui montent en 2015

En attendant les nouvelles données de l'Insee, découvrez les prénoms en vogue pour 2015, selon Stéphanie Rapoport, l’auteur de « L’Officiel des prénoms ». La spécialiste vous livre également ses conseils pour bien choisir le prénom de votre bébé. Suivez le guide…

Prénoms 2015 : les tendances de l'année

 

Prénoms : les coups de cœur de Stéphanie Rapoport pour 2015 

En 2015, ce sont surtout les prénoms de l'Ancien Testament qui devraient attiser toutes les convoitises. « Nathan, premier ces trois dernières années, Gabriel, Raphaël, Noah, Adam dans le top 20, et Aaron qui a percé dans le top 50, attirent toujours l’attention ». Par ailleurs, la tendance des prénoms rétro devrait encore s’accentuer. S’ils ont le vent en poupe depuis les années 1990, cette tendance n’est pas prête de s’essouffler. Avec Emma en pole position, Louise, Zoé, Juliette, Alice dans le top 20 et la poussée de Léonie, Rose, Adèle dans le top 50, les prénoms anciens féminins continuent de monter en force. Chez les garçons, « Léo s'envole et mène la vague du rétro, profitant à Louis et Jules. » Notons aussi que dans la capitale, les parents sont encore plus friands de prénoms anciens. « Les Madeleine, Suzanne, Marcel et Léon frémissent à Paris même si on n'observe pas encore de décollage avéré sur le plan national », explique Stéphanie Rapoport. Enfin, on devrait observer l’émergence des prénoms régionaux. C’est une manière pour les parents de faire appel à leurs racines. Et certaines perles régionales deviendront peut-être des stars nationales à l’instar des prénoms Maëlys et Maël.

Les stars, séries et films comme inspiration

Comme chaque année, le répertoire des prénoms continue de s'élargir avec des nouveautés. Aujourd’hui, c’est surtout l’univers télévisuelle et cinématographique qui fait des émules. Si on compte de plus en plus de Rihanna, en référence à la chanteuse, les Arwen (prénom de l'elfe du Seigneur des Anneaux), les petites Arya (personnage de Game of Thrones) devraient être de plus en plus plébiscités.
Par ailleurs, les noms des enfants de célébrités sont aussi de véritables sources d’inspiration. « On observe un véritable effet ricochet », souligne la spécialiste. Pour exemple, Ysia, le prénom de la fille de Jacques Higelin, qui s’est elle aussi lancée dans une carrière artistique, est en pleine floraison. Les prénoms rétro doivent aussi leur succès au people qui les plébiscitent particulièrement. A titre d’exemple, Jenifer et Alessandra Sublet ont respectivement appelé leur fils, nés en 2014, Joseph et Alphonse. Les prénoms royaux pourraient aussi être rois cette année. « Le prénom George, choisi par Kate Middleton et le prince William pour leur aîné a perdu son étiquette surannée » et devrait renaître de ses cendres. Le prénom du futur bébé royal pourrait aussi en inspirer plus d’un.

Prénoms : l’originalité avant tout !

D’après Stéphanie Rapoport, depuis l’assouplissement de la législation en 1993, les inventions sont de plus en plus courantes en France. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2015.  « Les parents n’hésitent plus à opter pour les  variantes des prénoms car ils recherchent la singularité. En fonction de leur catégorie sociale, ils innovent en choisissant, voire en modifiant, un prénom retro ou régional. Ainsi, Zoé est souvent transformée en Zoée ou Zoey (influence anglo-saxonne). Chez les garçons, Mathéo et Mathis ont donné naissance à Mathéis ».

Prénom 2015 : 3 conseils pour bien choisir le nom de son enfant

Si les dérivés et les inventions séduisent de plus en plus, « il vaut mieux éviter de trouver une variante aux prénoms déjà bien connus et populaires », explique Stéphanie Rapoport. En clair, les Tome ou Aima sont à proscrire ! « Dire je m’appelle Zoée avec de 2 « e » toute sa vie peut être contrariant à la longue », souligne la spécialiste.
 Par ailleurs, les parents doivent veiller à ce que le prénom se marie bien avec le nom de famille.
 Enfin, il faut en apprécier la sonorité. « Pour 63 % des futurs parents, c’est d’ailleurs le premier critère de choix. Si vous attendez une fille pour 2015, sachez que les prénoms en « a » sont toujours en vogue. Chez les petits garçons, ce sont les finales en « éo », menée, par Mathéo et Timéo, qui devraient cartonner.
 Vous avez désormais toutes les cartes en main pour  choisir le prénom idéal de votre enfant.


Article publié le 6 novembre 2014 Article mis à jour le 7 novembre 2014
Vos commentaires

67 commentaires
sur "Les prénoms qui montent en 2015"

  • 12h, mar 01 déc. anonyme Bha moi mon fils s appel Sarra comme son grand père très rependu au Mali c est un prénom qui étonne mais qui passe bien > Signaler un abus
  • 08h, lun 23 nov. anonyme Les pauvres gamins avec les prénoms pleins de i tréma , de y , de h, dans tous les sens .... Et les prénoms hybrides je n'en parle même pas .... Quelle tristesse . Futurs candidats de secret story dans 15 ans. > Signaler un abus
  • 03h, ven 09 oct. anonyme pour la plupart des anonymes,sauf ceux qui font de l'humour---bravo,je propose BECHAMEL(une fille fantasmait sur un prénom dans ce genre là,donc autant y aller carrèment,pour éviter que ne tourne la sauce).Enfin je suggère à la plupart des scripteurs d'APPRENDRE L ORTHOGRAPHE.Les rejetons,je le pressens,ne vont pas etre des flèches!Sic transit gloria mundi.L'Occident est en pleine décadence ( ce n'est pas moi qui le dis) > Signaler un abus
  • 03h, ven 09 oct. anonyme Quelques anecdotes pour faire voler ce type de "polémique"un tantinet plus haut;nous allons appeler notre fille MEGANE(comme dans le feuilleton américain je ne sais plus trop quoi);ah,grandeur suivie d'une ridicule décadence;la Régie sort la MEGANE.C'est ainsi qu'on se retrouve en plein ridicule avec une fille qui s'appelle MEGANE RENAULT.Un seul prénom vaudra toujours tout l'or du monde "Toto".For ever......... > Signaler un abus
  • 16h, mer 30 sept. anonyme C'est grave d'appeler son fils Timéo car en latin cela veut dire "je crains !" : mauvais départ dans la vie . > Signaler un abus
  • 14h, ven 25 sept. anonyme LE PRÉNOM DE MON FILS EST TRÈS JOLI JE N EN FAIS PAS LA PUB CAR IL EST PEU RÉPANDU ET JE M EN FÉLICITE PAR CONTRE IL A UNE HISTOIRE CONTRAIREMENT A TOUS CES PRÉNOMS QUI NE VEULENT RIEN DIRE > Signaler un abus
  • 14h, mar 22 sept. anonyme oui un prénom doit être réfléchi ! je veux bien croire qu'on ne souhaite pas ressembler à tout le monde mais oui éviter le style "Hanussa"...le raccourci sera vite fait et croyez moi les cours d'école sont terribles!!.... Framboise > Signaler un abus
  • 09h, lun 21 sept. anonyme Incroyable le nombre de prénoms ridicules qui trainent dans les commentaires. Entre les prénom Anglais écris à la Française, ceux, farfelus, inspirés des séries télé et ceux qui les inventent carrément... Pensez que votre enfant devra vivre avec, grandir avec. Prof de collège, c'est incroyable le nombre d'élèves à qui j'ai à faire et qui portent des prénoms dont l’orthographe révèle l'inculture sévère des parents. Si vous saviez les moqueries dont ils sont victimes au quotidien. > Signaler un abus
  • 16h, dim 20 sept. anonyme il faut surtout éviter un prénom trop ridicule car c'est pour toute une vie,alors pensez-y! > Signaler un abus
  • 13h, ven 18 sept. anonyme Hanussa , il y a quand même anus dedans... Ça peut être problématique pour elle non?... > Signaler un abus
Voir tous les commentaires
Ajouter mon commentaire
Rechercher un prénom par popularité, origine, signification...