• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Grossesse : le régime végétarien en questions
Les essentiels Parent.fr
Quels sont les aliments vraiment interdits ?

Les végétariens suppriment dans leur alimentation tout produit animal ou issu de la mer (poissons et fruits de mer), pour des raisons de santé, de bien-être ou d'éthique. Certains cependant consomment de temps en temps du poisson et un peu de volaille, mais aucun mammifère (et pas de charcuterie). Ce mouvement s'appelle le « néo-végétarisme ».

Quelle différence avec les végétaliens ?

Les « végétaliens » ne mangent aucun produit d'origine animale, c'est-à-dire pas de produit laitier, pas d'oeufs, pas de miel. Un régime qui risque d'occasionner des carences importantes en protéines et minéraux tel que le calcium ou le fer, car il est difficile de trouver un équilibre entre les légumes et les céréales. Une consultation chez un nutritionniste est alors nécessaire.

Le régime végétarien est-il dangereux ?

Non, si le régime est bien équilibré. Il peut même être bon pour la santé, puisque généralement on fait la part belle aux fruits, légumes et légumineuses. Par ailleurs, les repas végétariens variés apportent tous les minéraux et vitamines nécessaires à l'organisme.

Comment compenser le manque de viande ?

La viande (comme le poisson) apporte des protéines variées, c'est-à-dire l'ensemble des acides aminés dont nous avons besoin pour nos muscles, mais aussi pour faire fonctionner notre organisme. Pour compenser ce manque, il faut consommer suffisamment d’œufs (6 par semaine), de céréales (blé, riz, orge3...), de légumineuses (lentilles, haricots...) et de produits laitiers. Pour une meilleure assimilation, au cours de chaque repas, associez les céréales aux légumineuses afin d'apporter l'ensemble des acides aminés nécessaires à l'organisme. Par exemple le couscous : semoule de blé et pois chiche, ou une salade de lentilles au boulgour... Mangez du tofu ou un autre dérivé du soja qui apporte des protéines. S'agissant du fer, les légumineuses et légumes en apportent, mais il est moins bien assimilé par l'organisme que celui qui provient de la viande. Veillez à arroser de jus de citron frais tous vos plats. La vitamine C favorise son assimilation.

Faut-il se supplémenter si l'on est végétarien ?

Non, si vous avez une alimentation variée et riche en protéines. Le médecin pourra vous prescrire une supplémentation en fer en cas de fatigue persistante, de règles abondantes, de grossesse, associée à la vitamine B12 afin d'éviter une anémie. La vitamine B12 est présente dans la viande rouge, les poissons gras, et les huîtres. Heureusement le jaune d’œuf en apporte aussi. N'hésitez pas à faire vérifier régulièrement votre taux de fer.

Comment concilier le régime végétarien avec la grossesse ?

Si vous avez un régime végétarien équilibré, pas de souci. Veillez, comme toute femme enceinte, à prendre 3 à 4 produits laitiers par jour pour le calcium, à manger suffisamment d'aliments riches en vitamine B9 comme les légumes à feuilles (épinards, salade), et suffisamment de fruits riches en vitamine C pour l'absorption du fer. Parlez aussi de vos habitudes alimentaires à votre médecin qui s'assurera que vous ne manquez ni de fer ni de calcium.

Les enfants peuvent-ils être végétariens ?

Non. Même si l'envie pour les enfants d'imiter maman est grande, ils ont besoin de viande pour grandir et se développer. Rien ne les empêchera de faire leurs propres choix alimentaires à l'âge adulte.

Pourquoi les végétariens semblent-ils avoir moins de problèmes de poids ?

Parce que ceux qui équilibrent leurs repas suivent davantage les recommandations du PNNS (plan national nutrition santé), à savoir 50 à 55 % de glucides (dont surtout des produits céréaliers), 33 % de lipides mais de meilleure qualité (apportés par les amandes, les noix, les huiles végétales, et non par la viande, la charcuterie ou les produits industriels) et des protéines. Ils mangent aussi d'avantage de fruits et légumes, riches en fibres et pauvres en calories.

Est-il possible de consommer trop de fruits et légumes ?

A priori non, même s'il faut veiller à ne pas abuser des fruits riches en fructose, surtout sous forme de jus puisqu'ils trompent la faim. Attention aussi à l'excès de crudités qui peuvent créer des ballonnements chez les personnes sensibles des intestins.

Les végétariennes ont-elles réellement plus de chances d'avoir une fille ?

Une étude britannique a mis en avant que, dans une clinique où accouchaient davantage de femmes végétariennes, naissaient aussi plus de filles. Il serait facile de tirer des conclusions un peu hâtives. Une ancienne étude avait également laissé croire qu'une femme qui mangeait beaucoup de produits laitiers et peu salé avait plus de chance d'avoir une fille. D'autres travaux ont démontré le contraire depuis.

Vos commentaires
Aucun commentaire n'a encore été déposé pour ce contenu.
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !