Examens de dépistage
L'amniocentèse

Lorsqu'il y a un risque important d'anomalies chromosomiques, la femme enceinte peut alors décider de faire une amniocentèse. C'est un examen très stressant pour les parents.

Sommaire
L'amniocentèse, un examen clé

L'amniocentèse est le seul examen fiable à 100 % qui permet de dépister les anomalies chromosomiques du foetus. Mais il n'est prescrit que dans des situations bien...

6 dépistages à pratiquer pendant la grossesse

La plupart des femmes passent une grossesse tranquille, sans histoire. Et pour que cela continue, on dépiste certaines maladies afin d’éviter ou de limiter leurs effets. Six tests pas...

Tout sur l'amnioscopie

Observer la couleur du liquide amniotique est parfois utile en fin de grossesse pour s’assurer du bien-être du bébé. C’est possible grâce à une méthode simple et non douloureuse :...

Grossesse : le point sur les anomalies du placenta

Une grossesse qui s’interrompt trop tôt, un bébé qui ne grossit pas suffisamment, des saignements avant ou lors de l’accouchement, une infection chez le nouveau-né… Ces complications...

Le dépistage précoce de la trisomie 21

Près de la moitié des femmes enceintes ont recours au nouveau dépistage précoce de la trisomie 21, mis en place en 2010. Cette anomalie chromosomique peut désormais être détectée plus...

Dépistage prénatal de la trisomie 21 : pourquoi une prise de sang ?

Avancée médicale pour les uns, dérive eugénique pour les autres. Le nouveau test prénatal de la trisomie 21 par prise de sang fait débat. Le point sur cette nouvelle méthode de...

L’amniocentèse est-elle encore utile ?

Chaque année, 22 000 amniocentèses sont pratiquées en France. Mais cet acte invasif peu déclencher une fausse couche. Est-ce le seul recours que nous ayons pour effectuer un diagnostic...

Placenta accreta : quand le placenta s’implante mal

Le placenta accreta, increta ou encore percera, est une anomalie placentaire rare mais potentiellement grave, qui nécessite des précautions. On fait le point.

Placenta praevia : quels sont les risques ?

On qualifie de praevia un placenta inséré trop bas et recouvrant le col de l’utérus. Parce que cette anomalie utérine rare n’est pas anodine, on vous explique ce qu’elle implique.