• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Grossesse semaine par semaine
Votre grossesse
Dico de la grossesse
Consultations
Examens
Echographies
Le foetus
Les dates clés
Les imprévus de la grossesse
Le dico de la grossesse
A - Accouchement

Ensemble des phénomènes (perte des eaux, contractions utérines, etc.) qui aboutissent à la naissance du bébé. L’accouchement comprend trois phases : le travail, l’expulsion et la délivrance. Il se déroule par voie basse ou césarienne.

Acide folique

Vitamine du groupe B, administrée au cours de la grossesse, pour prévenir une éventuelle anémie et certaines malformations du fœtus (fente labio-palatine, spina bifida…). Une future maman a besoin, semble-t-il, de deux fois plus d’acide folique qu’une femme qui n’attend pas d’enfant. En plus de la supplémentation prescrite par le médecin, elle peut trouver cette vitamine dans de nombreux aliments : foie, lait, légumes verts…

Acné

Une femme enceinte est, comme un ado, sujette aux poussées d’acné, en particulier lors du premier trimestre de grossesse. Les boutons apparaissent, en général, sur le visage, la poitrine et le dos. Pour limiter leur apparition, il est nécessaire d’adopter des règles d’hygiène strictes. Un médecin peut également prescrire du zinc, seul traitement possible chez la future maman.

Aménorrhée

On parle d’aménorrhée lorsqu’une femme n’a plus ses règles, notamment lorsqu’elle est enceinte. D’ailleurs, l’âge de la grossesse est souvent exprimé en "semaines d’aménorrhée", autrement dit en nombre de semaines écoulées depuis les dernières menstruations. A ne pas confondre avec le nombre de "semaines de grossesse" qui prend en compte le nombre de semaines écoulées depuis la fécondation.

Amniocentèse

Examen réalisé, en général, au deuxième trimestre de la grossesse, en cas de suspicion de trisomie 21 ou autres maladies chez l’enfant. L’amniocentèse consiste à prélever un peu de liquide amniotique, puis à procéder à son analyse. Elle est recommandée aux futures mamans de 38 ans ou plus, ainsi qu’en cas d’antécédents de maladies génétiques ou chromosomiques.
En savoir plus : L’amniocentèse

Anémie

Carence en fer, fréquente chez la femme enceinte, surtout lorsque les grossesses sont rapprochées. Symptômes : fatigue, pâleur.

B - Bouchon muqueux

Constitué de sécrétions glaireuses, le bouchon muqueux bouche le col de l’utérus et protège ainsi le fœtus de toute infection. L'expulsion du bouchon muqueux survient en général quelques heures ou quelques jours avant la naissance. Attention à ne pas le confondre avec la perte des eaux (liquide très clair).

C - Cerclage

Technique consistant à resserrer le col de l’utérus, à l’aide d’un fil ou d’une bandelette, en cas de menace de fausse couche tardive ou d’accouchement prématuré.
En savoir plus : Le cerclage du col de l’utérus

Césarienne

Intervention chirurgicale consistant à extraire le bébé du ventre maternel par une incision horizontale au-dessus du pubis. La décision de pratiquer une césarienne peut être prise pour raisons diverses : bassin trop étroit, présentation du bébé en siège, herpès, jumeaux… La future maman peut bénéficier d’une rachianesthésie ou d’une péridurale pour être consciente à l’arrivée au monde de son enfant.

Clarté nucale

Il s’agit d’un petit espace, plus ou moins épais, situé sous la peau de la nuque de l’embryon. Le médecin contrôle son épaisseur lors de l’échographie du premier trimestre. L’hyperclarté nucale (espace trop épais) peut être un signe de trisomie 21 ou autre anomalie chromosomique. La mesure de la clarté nucale est souvent associée au dosage des marqueurs sériques.

Col ouvert / fermé

Le col de l’utérus est une sorte de cône de 3 ou 4 cm de long, situé à l’entrée de l’utérus. Il reste fermé tout au long de la grossesse. Au cours du troisième trimestre, il peut commencer à se raccourcir et à s’entrouvrir.
Le jour de l’accouchement, sous l’effet des contractions utérines et de la descente du bébé, le col perd en longueur jusqu’à s’effacer complètement. Son orifice interne se dilate d’environ 10 cm pour laisser passer la tête.

Constipation

Très fréquente durant la grossesse, la constipation est due au relâchement des muscles de la digestion. Quelques astuces pour éviter ce type de désagrément : faire un peu d'exercice (natation, marche, etc.), boire beaucoup d'eau, éviter les féculents, privilégier les aliments riches en fibres (fruits, légumes, céréales, pain complet) et penser aux pruneaux !

Contractions

Raidissement musculaire de l’utérus lors de l’accouchement. Les contractions se rapprochent et s’intensifient au fur et à mesure du travail. Elles entraînent d’abord l’effacement et la dilatation du col de l’utérus. Elles "poussent" ensuite le bébé vers la sortie et aide également à l’expulsion du placenta. Douloureuses pour la future maman, elles sont soulagées par la péridurale et l’administration de calmants.
D’autres contractions, dites de Braxton–Hicks, peuvent apparaître dès le 6e mois de grossesse. Elles se caractérisent par un durcissement bref et indolore du ventre de la future maman. Si une douleur se fait ressentir, consulter un médecin.

Cordon ombilical

Il relie le placenta de la mère au fœtus. Lors de l’accouchement, le cordon (50 cm de long environ) est clampé - pour arrêter la circulation sanguine entre le placenta et le bébé - puis coupé. C’est alors la fin de la dépendance biologique du bébé envers sa mère.

D - Date prévue d’accouchement

La date de l’accouchement peut se calculer en rajoutant 41 semaines à la date des dernières règles ou 39 semaines à la date de conception de l’enfant (si on la connaît !). Elle restera néanmoins approximative, car il est rare qu’un bébé vienne au monde le jour exact du terme de la grossesse !

Déclaration de grossesse

Lors de la première visite prénatale chez votre gynécologue, celui-ci vous remet un document en trois volets. L’un doit être envoyé à votre Caisse d’assurance maladie, les deux autres à votre Caisse d’allocations familiales, avant la fin du troisième mois de grossesse. Cette déclaration de grossesse permet de se faire rembourser les soins liés à la grossesse et surtout, de bénéficier des prestations familiales.

Dépassement du terme

Il arrive que certains bébés se fassent désirer. Lorsque la date prévue d’accouchement est dépassée, le fœtus est exposé à un risque accru de souffrance. Son rythme cardiaque et la quantité de liquide amniotique sont alors surveillés de près. Dans certains cas, l’accouchement doit être déclenché.

Diabète gestationnel

Hyperglycémie due à un déficit en insuline, hormone régulant le taux de sucre dans le sang, mais ce, uniquement pendant la période de la grossesse. Le diabète gestationnel est dépisté par un examen sanguin entre le 5e et 6e mois de grossesse. Il disparaît après la naissance de Bébé. A ne pas confondre avec le diabète dont peut être atteinte une femme avant sa grossesse.
En savoir plus : Le diabète gestationnel

Diagnostic prénatal

Examen permettant de dépister une anomalie congénitale avant la naissance du bébé. Il n’est proposé que dans certaines circonstances : antécédents familiaux de maladie génétique, grossesse tardive ou suspicion d’anomalie lors d’une échographie. Différentes techniques peuvent être employées : amniocentèse, analyse de sang du fœtus, biopsie du placenta…

Doppler

Appareil à ultrasons permettant de calculer la vitesse de circulation du sang du fœtus. Avec le doppler, le médecin vérifie la bonne vascularisation du cœur du bébé, de l’utérus de la future maman… Cet examen peut être pratiqué en complément des échographies, mais n’est pas systématique.
En savoir plus : Un doppler fœtal, à la maison ?

E - Echographie

Technique d’imagerie médicale permettant de visualiser le fœtus dans le ventre de la future maman. En France, trois échographies, soit une par trimestre, sont recommandées.
En savoir plus : Les échographies

Embryon

Le futur bébé est appelé "embryon" durant les deux premiers mois de la grossesse, avant que tous ses organes soient formés et ses membres développés. On parle ensuite de fœtus.

F - Fatigue

Vous la ressentez surtout lors des premiers mois, alors que vos hormones sont en ébullition et vous assènent ces petits coups de barre en pleine journée. À l'approche du terme de la grossesse, votre sommeil est généralement difficile et vos nuits plutôt agitées.
Mais attention, une fatigue permanente peut être le signe d'une carence en vitamines ou d'une anémie : parlez-en à votre médecin et gardez une alimentation saine et équilibrée.

Fausse couche

Interruption spontanée de la grossesse intervenant en général lors du premier trimestre (15 à 20 % des grossesses). Le corps de la future maman évacue un embryon non viable, suite à une anomalie lors de la fécondation. Il s’agit donc d’une sélection naturelle dont vous n’êtes absolument pas responsable !
En savoir plus : La fausse couche

Fécondation

Il s’agit de la rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule, aboutissant à la formation d’une cellule unique : l’œuf. Cette cellule se divise ensuite et devient l’embryon, puis le fœtus
En savoir plus : La fécondation

Fœtus

C’est ainsi qu’on appelle le futur bébé dès le 3ème mois de grossesse et jusqu’à la naissance. Jusqu’au 2ème mois de grossesse, on parle d’embryon.
En savoir plus : Fœtus ou bébé ?

Fuites urinaires

Les fuites urinaires sont fréquentes chez la future maman, surtout en fin de grossesse. Elles peuvent survenir lors d'un effort physique, d'un simple éternuement ou d'un éclat de rire.
Des exercices servant à muscler le périnée peuvent remédier au problème. Ils sont parfois abordés lors des cours de préparation à l'accouchement.

G - Grossesse extra-utérine

Une grossesse est dite "extra-utérine" lorsque l’œuf n’est pas parvenu à rejoindre l’utérus et se développe au niveau d’une trompe de Fallope, des ovaires ou de la cavité abdominale. Présentant un risque pour la maman, une grossesse extra-utérine, lorsqu’elle est diagnostiquée, doit être immédiatement interrompue.
En savoir plus : Une grossesse extra-utérine ?

H - Haptonomie

Méthode permettant aux futurs parents de communiquer avec leur enfant, pendant la grossesse. En contact affectif avec le bébé, l’haptonomie permet aussi à la maman de mieux appréhender la douleur de l’accouchement. Les séances débutent, en général, au 4e mois de grossesse.
En savoir plus : L'haptonomie : à la rencontre de Bébé...

Hauteur utérine

La mesure de la hauteur utérine, du pubis jusqu’en haut de l’utérus, permet d’estimer la taille du bébé en fonction de l’âge de la grossesse et la quantité de liquide dans lequel il baigne. Le gynécologue la mesure dès le 4e mois de grossesse, à l’aide d’un simple mètre de couturière.

Hémorroïdes

Démangeaisons, irritations, saignements pendant ou après les selles… A priori, il s’agit d’hémorroïdes ! En d’autres termes, une ou plusieurs veines du rectum ou de l’anus s’est dilatée, formant des petites boules internes ou externes. Ce phénomène se produit souvent à la suite d’une constipation prolongée, fréquente chez la femme enceinte.
Sans conséquences pour le fœtus et bénignes pour la future maman, les hémorroïdes sont surtout très désagréables et souvent douloureuses.
Pour limiter la survenue des crises hémorroïdaires : supprimer la cuisine épicée et, pour la toilette intime, préférer les produits sans savon aux solutions antiseptiques, trop irritantes. Adopter aussi une hygiène de vie qui permettra de prévenir la constipation.

Hormone HCG

La gonadotrophine, plus connue sous le nom d’hormone HCG, est sécrétée chez la femme, uniquement lorsqu’elle est enceinte. C’est l’hormone que détectent les tests de grossesse.

Hypertension

L’hypertension artérielle touche une femme enceinte sur dix et peut entraîner un retard de croissance du fœtus. La tension normale d’une future maman est plus basse que celle qu’elle avait avant la grossesse. Une hypertension doit être surveillée car elle peut dégénérer en prééclampsie.

I - Insomnies

La grossesse est une période propice aux insomnies et aux rêves étranges. L’explication des pros ? L’hypervigilance de la future maman vis-à-vis de son enfant perturberait son sommeil.

Interruption médicale de grossesse

Arrêt volontaire de la grossesse en cas de danger pour la vie de la mère ou certitude que le bébé à naître présente une grave malformation ou pathologie. L’interruption médicale de grossesse peut être pratiquée à n’importe quel stade de grossesse, en France.

Interruption volontaire de grossesse

Arrêt volontaire de la grossesse, sans raison médicale. L’interruption volontaire de grossesse ou avortement est autorisée jusqu’à la 12e semaine de grossesse ou 14e semaine d’aménorrhée, en France.
En savoir plus : L'interruption volontaire de grossesse

K - Kilos

Les médecins recommandent aux futures mamans de prendre entre 8 et 12 kilos au cours des neuf mois de grossesse. Il n’est pas rare de ne pas grossir, voire de perdre quelques grammes, au cours du 1er trimestre. En revanche, ensuite, plus la grossesse avance, plus la prise de poids est rapide (environ 450-500 grammes par semaine les deux derniers mois).
A noter : les femmes les plus minces ont tendance à grossir davantage, mais ont, en moyenne, des bébés de plus petit poids de naissance que les mamans un peu plus rondes.

L - Liquide amniotique

C’est le liquide – riche en sels minéraux à 95 % - qui compose la poche amniotique (poche des eaux), dans laquelle est immergé le fœtus. A l’abri des chocs, des bruits et des infections, Bébé y est gardé à température ambiante. Vérifier l’état du liquide permet de contrôler le bon déroulement de la grossesse (amnioscopie).

Listériose

La listériose est une maladie infectieuse provoquée par une bactérie présente dans certains aliments. Elle se révèle particulièrement dangereuse chez la femme enceinte. A éviter : les produits crus (viande, poisson, lait, fromage…).
En savoir plus : La listériose chez la femme enceinte

M - Marqueurs sériques

Le dosage des marqueurs sériques est un test sanguin effectué entre la 14e et la 18e semaine d’aménorrhée, dans le cadre du dépistage de la trisomie 21 chez le fœtus. Si les résultats affichent un risque éventuel, il sera conseillé à la future maman de réaliser une amniocentèse.

Masque de grossesse

Taches brunâtres qui apparaissent parfois sur le visage de la femme enceinte après une exposition au soleil. La solution : investir dans une crème à fort indice de protection et ne pas s’inquièter : elles disparaissent progressivement après l'accouchement.

Médicament

De nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse car ils risquent de franchir la barrière placentaire et d’atteindre le bébé. C’est pourquoi, une femme enceinte doit toujours demander l’avis de son médecin avant de prendre un quelconque traitement, même pour soigner un petit rhume.
En savoir plus : Médicaments et grossesse

Monitoring

Appareil permettant de contrôler les battements du cœur du bébé et la qualité des contractions, lors du travail de l’accouchement. Deux capteurs sont posés sur le ventre de la maman et reliés à un écran de contrôle. La pose d’un monitoring n’est pas systématique.

N - Nausées

Relativement fréquentes jusqu'au 3ème mois de grossesse, les nausées surviennent généralement lorsque vous êtes à jeun, au réveil notamment. Astuces :
- le matin, éviter tout effort physique et essayer de se faire servir le petit-déjeuner au lit !
- tenter de passer de trois gros repas à cinq repas plus légers par jour (afin de rester moins longtemps à jeun).

O - Obstétricien

Médecin spécialiste de la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement.

Œuf clair

On parle d’œuf clair lorsque le spermatozoïde a bien rencontré l’ovule mais ne l’a pas fécondé. La cellule formée est donc incapable de se diviser. Cela aboutit nécessairement à une fausse couche.

P - Pelvimétrie

Mesure radiologique du diamètre du bassin de la femme enceinte. Cet examen est réalisé lorsque le bébé se présente en siège, pour déterminer si un accouchement par voie basse peut être envisageable.

Périnée

C’est un ensemble de muscles - traversé par l'urètre, le vagin et l'anus - qui forme le plancher de l'abdomen. Au cours de la grossesse, il a tendance à se fragiliser avec le poids du bébé. Il est également mis à l’épreuve lors de l’accouchement. C’est pourquoi, une rééducation périnéale sera incontournable après la naissance.

Placenta

Relié au Bébé par le cordon ombilical, c’est essentiellement grâce à lui que le fœtus peut vivre et se développer. Il lui apporte aliments et oxygène, et évacue les détriments comme l’urée. Avec ses 20 cm de diamètre, ses 3 cm d'épaisseur et son poids de 500g, le placenta est expulsé (la délivrance) quelques minutes après la naissance.

Poche des eaux

Espace rempli de liquide amniotique dans lequel baigne Bébé. La poche des eaux se rompt en général au cours du travail, parfois avant les premières contractions. Certains bébés naissent coiffés de la poche des eaux, lorsque celle-ci ne s’est pas rompue.

Prééclampsie

Complication de la grossesse associant une hypertension artérielle et une protéinurie (présence de protéines dans les urines). On constate aussi une rétention d’eau, entraînant des oedèmes et donc une forte prise de poids.
La prééclampsie (ou toxémie gravidique) apparaît au 3ème trimestre de la grossesse et disparaît spontanément après la naissance. Les facteurs de risque sont les suivants : obésité, diabète, première grossesse, grossesse multiple, grossesse précoce ou tardive.
Elle nécessite une surveillance accrue de la future maman jusqu’à l’accouchement.

Prématurité

Un enfant est dit prématuré s’il vient au monde avant le 9e mois de grossesse (37 semaines d’aménorrhée). Il est dit grand prématuré lorsqu’il naît avant la 32e semaine d’aménorrhée.

Préparation à l’accouchement

Même si le jour J, vous devrez en partie faire confiance à votre instinct, mieux vaut préparer un minimum la naissance avec une sage-femme. Des cours de préparation sont proposés dans les maternités. Ils servent surtout à dédramatiser l’accouchement, vous informer sur ce qui vous attend réellement. Vous y apprendrez aussi quelques exercices de détente et respiration.
Ces séances sont enfin l’occasion, pour les futurs parents, de poser toutes leurs questions !

R - Radios

Les radios pendant la grossesse présentent un risque de malformation pour le bébé, surtout lors du 1er trimestre. Elles seront alors réalisées avec un tablier de plomb pour empêcher les radiations d’atteindre le fœtus. C’est pourquoi, il est nécessaire de préciser à votre médecin que vous êtes enceinte, même pour une radio des dents ! En revanche, la pelvimétrie, réalisée au 9e mois de grossesse pour mesurer la taille du bassin, est totalement inoffensive.

Reflux gastro-œsophagien

Remontées acides de l’estomac vers l’œsophage et la gorge, très fréquentes chez la femme enceinte, surtout au dernier trimestre de la grossesse. Le reflux gastro-oesophagien, appelé également "pyrosis", intervient le plus souvent après les repas et peut s’accompagner d’un goût acide dans la bouche. Quelques astuces pour le prévenir : éviter les repas copieux, les aliments acides ou pimentés, le café, le thé et les boissons gazeuses.

Rétention d’eau

Mauvaise élimination de l’eau par l’organisme. La rétention d’eau est fréquente chez la femme enceinte, chez qui elle provoque des oedèmes. La solution : réduire sa consommation de sel et boire de grandes quantités d’eau (si, si !).
Passer de l’eau froide sur les jambes peut soulager les gonflements.

Rubéole

Maladie à risque chez la femme enceinte car pouvant causer de graves malformations chez le fœtus. Au début de la grossesse, le médecin vérifie immédiatement si la future maman est immunisée ou pas. Si tel n’est pas le cas, elle doit éviter tout contact avec une personne atteinte de la maladie. Le seul moyen de prévenir la contamination reste la vaccination, recommandée aux enfants.
En savoir plus : La rubéole pendant la grossesse

S - Sage-femme

Son champ de compétence concerne la femme enceinte et la naissance. La sage-femme assure le suivi médical de la grossesse (examen clinique, échographie, surveillance du fœtus, dépistage des facteurs de risque ou des pathologies), l’accompagnement psychologique de la future mère et les séances de préparation à l’accouchement.
Ensuite, elle a la responsabilité du déroulement de l’accouchement normal, depuis le diagnostic de début de travail jusqu'à la délivrance.
Après la naissance, elle dispense les soins au nouveau-né et, si nécessaire, les premiers gestes de réanimation en l’attente du médecin. Les jours suivants la mise au monde, elle surveille la santé de la mère et la conseille sur l’hygiène et l’alimentation du bébé.
En savoir plus : Sages-femmes : qui sont-elles ?

Saignements

Les saignements au cours de la grossesse sont courants, surtout au cours du 1er trimestre, mais pas forcément alarmants ! Il peut s’agir d’un décollement de l’œuf sans gravité, ou d’un ectropion (le col de l’utérus est fragilisé et peut saigner après un toucher vaginal ou un rapport sexuel), auxquels cas les écoulements s’estomperont spontanément. Mais des saignements peuvent aussi signaler une fausse couche, une grossesse extra-utérine ou une anomalie du placenta avec risque d’hémorragie.
Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter son médecin.

Seins

Voilà un des avantages de la grossesse : votre poitrine n’a jamais été aussi avantageuse ! Les seins, ou plutôt les glandes mammaires, augmentent de volume dès le 1er trimestre et c’est d’ailleurs à cette période qu’ils sont le plus sensibles. Les mamelons vont, eux aussi, "prendre" en relief et se foncer.
Certaines futures mamans peuvent voir s’écouler un liquide jaune quelques semaines avant d’accoucher : il s’agit du colostrum qui va nourrir votre bébé les trois premiers jours, si vous choisissez d’allaiter.

Sexe du bébé

Il est déterminé… par le père ! L’ovule de la femme contient le chromosome X. Il est fécondé par un spermatozoïde porteur, lui, soit d’un X, soit d’un Y. La combinaison XX donnera une fille, XY, un garçon.
Savoir ou pas ? Les futurs parents doivent informer le gynécologue sur leur volonté de connaître le sexe de Bébé avant sa venue au monde, dès la première échographie. Hé oui, à ce stade, il est déjà possible de deviner s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. Néanmoins, les organes génitaux externes n’étant pas encore tout à fait distincts, l’erreur est facile ! Il faut, en général, attendre la deuxième échographie pour se décider sur la couleur de la chambre de Bébé

Sexualité

Il n’existe aucune contre-indication à faire l’amour, enceinte, sauf, peut-être, en cas de menace d’accouchement prématuré.
Attendre un bébé n’empêche pas d’avoir une sexualité épanouie, mais il est vrai que les bouleversements psychiques et physiques de la grossesse chamboulent souvent la vie intime des futurs parents. La fatigue, sensibilité des seins, proéminence du ventre… peuvent être un frein aux câlins.
Futures mamans, faites le point sur votre libido et consultez notre Kama Sutra de la grossesse !

Siège

Dans 4 à 5 % des cas, le bébé se présente par les fesses, en position de siège. La césarienne est alors courante.

Sport

L’activité physique n’est pas contre-indiquée pendant la grossesse, à condition qu’elle soit douce ! Le yoga, la natation ou la marche, par exemple, conviennent parfaitement aux futures mamans.
En savoir plus : Enceinte, sport toujours ?

T - Test de grossesse

Il existe deux sortes de tests de grossesse : urinaire ou sanguin. Le premier s’achète en pharmacie, sans ordonnance, se fait à la maison et garantit un résultat fiable à 99 %, en trois minutes environ. Le second devra, quoiqu’il arrive, être réalisé pour confirmer la grossesse. L’analyse de sang permet d’évaluer le taux d’hormone HCG présent chez la future maman et estimer ainsi l’âge de la grossesse.
En savoir plus : Les tests de grossesse

Toxoplasmose

Maladie à risque chez la femme enceinte car pouvant causer de graves malformations chez le fœtus. La toxoplasmose est causée par un parasite présent dans l’intestin des chats. Les futures mamans ont une bonne excuse pour ne plus s’occuper de la litière de Minou !
En savoir plus : Méfiez-vous de la toxoplasmose !

U - Utérus

Organe creux et musculaire, dans lequel se développe l'embryon, puis le fœtus avec ses annexes (placenta, cordon ombilical et membranes).
De nombreuses femmes ont un utérus rétroversé, autrement dit incliné vers l’arrière plutôt que vers l’avant. Cette malposition n’empêche en aucun cas de tomber enceinte !

V - Vergetures

Elles peuvent apparaître sur le ventre, les seins, les fesses et les cuisses, c'est-à-dire sur les régions où la peau est le plus sollicitée en période de grossesse. D'abord violacées, ces taches s'atténueront ensuite avec le temps, prenant une teinte nacrée. Deux conseils pour les éviter : essayer de ne pas prendre du poids trop brusquement et hydrater régulièrement sa peau (il existe des crèmes préventives très efficaces).
Découvrez nos astuces anti-vergetures !

Vos commentaires
Aucun commentaire n'a encore été déposé pour ce contenu.
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !