S'épiler le maillot, enceinte
S'épiler enceinte
S'épiler le maillot, enceinte

Comment continuer à s’épiler entre les jambes, enceinte ? Et le jour de l’accouchement, faut-il se raser intégralement ? Les réponses que vous attendez toutes.

Pour prendre soin de son maillot avec un gros ventre, le rasoir reste, sans conteste, le plus facile à manipuler. L’astuce : placer un miroir par terre et s’accroupir au-dessus pour faciliter la tâche.

Pour les adeptes de la cire, le mieux est de se rendre en institut. Certes, c’est un peu plus cher qu’une épilation « maison », mais plus rapide et plus confortable, surtout en fin de grossesse ou si vous manquez d’expérience.
Dernière option, à vous de voir : demander à votre homme de vous donner un coup de main !

Le jour J, serez-vous rasée intégralement ? Ce n’est pas sûr, il se peut même que vous ne soyez pas rasée du tout ! La plupart du temps, la sage-femme retire les poils situés sur les lèvres supérieures et sur la partie reliant le vagin à l’anus. Cela lui permet de mieux contrôler le périnée et facilite la suture en cas d’épisiotomie. Mais selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, le rasage ne s’impose pas le jour de la naissance, autrement dit, vous avez le droit de refuser d’être rasée !

Autre solution, gardez vos poils ou épilez-vous le maillot quelques jours avant l’accouchement, au mieux à la cire. Vous serez tranquille plus longtemps et ça tombe bien car avec l’arrivée du bébé, vous aurez d’autres choses à penser…
En cas de césarienne, la sage-femme vous rase le haut du pubis. C'est à cet endroit que se fait l'incision. Quand vos poils repoussent, ils cachent la cicatrice.


Article publié le 8 avril 2008 Article mis à jour le 17 avril 2015
Vos commentaires
404 Not Found

Not Found

The requested URL /var/si-blocks/esi-comment/9/9/5/2/full-995262.html was not found on this server.

Ajouter mon commentaire