Préparation à l'accouchement : la méthode Bonapace
Préparation à l'accouchement : la méthode Bonapace

Cette préparation à la naissance, apparue au début des années 90, séduit de plus en plus de couples. Ses principaux atouts : elle soulage réellement la maman, et le futur papa devient un partenaire actif. Le point sur cette méthode.

La méthode Bonapace : une autre technique pour réduire la douleur

La méthode Bonapace, qui nous vient du Canada, associe en fait trois techniques : la digitopression, les massages et la relaxation. Lorsque la femme ressent des douleurs tant pendant la grossesse qu'au cours de l'accouchement, son compagnon peut presser certains points précis (appelés zones gâchettes) pour créer un deuxième point douloureux à distance, et faire en quelque sorte diversion. Non seulement le cerveau se focalise moins sur la douleur initiale, mais en plus il sécrète des endorphines. Ces hormones naturelles, proches de la morphine, bloquent la transmission de la sensation douloureuse au cerveau. Ces pressions servent également à améliorer l'efficacité des contractions. Quant aux massages, sur la région lombaire par exemple, ils apaisent la future maman après la contraction et l'aident à entrer à nouveau en contact avec son bébé. Selon une étude réalisée au Québec, cette méthode permettrait de diminuer les douleurs de plus de 50 % par rapport aux préparations traditionnelles.

Voir notre dossier : La douleur de l'accouchement, de quoi s'agit-il ?

Un véritable rôle pour le futur papa

Contrairement aux méthodes plus traditionnelles, le futur papa ne se contente pas d'accompagner sa femme, il vient lui aussi se préparer à la naissance. Sa participation est indispensable et son rôle, primordial. Il apprend, au cours des séances, à localiser ces « zones gâchettes ». Huit points situés sur les mains, les pieds, le sacrum et le fessier. Le futur papa va également apprendre à masser sa femme avec des gestes doux et légers. Cet « effleurage » agit comme une caresse qui dilue la douleur. Au cours de l'accouchement, il aide sa compagne à rester concentrée, sans se laisser submergée par l'appréhension ou la douleur.

Une maman détendue

Tout est mis en œuvre pour que sa grossesse et son accouchement se déroulent dans les meilleures conditions. Elle va ainsi progressivement découvrir la situation qui contribue le plus à la détendre (bain, fond musical, odeur...) et qu'elle pourra retrouver mentalement entre deux contractions lors du travail. Apaisée, soulagée et rassurée par la présence active de son compagnon, elle peut se concentrer pleinement sur son bébé et envisager positivement chaque contraction comme un pas de plus que son enfant franchit vers elle.

La méthode Bonapace : une rencontre à trois

Au cours de chaque séance, les futurs parents découvrent l'art et les bienfaits du massage. En touchant leur bébé, ils font connaissance avec lui et instaurent un dialogue à trois, par le biais de leurs caresses. Dès la naissance, ils seront plus à l'aise avec leur enfant, le prendront facilement et spontanément dans leurs bras, sans crainte ni appréhension.

Une préparation à la naissance remboursée

La Sécurité sociale prend en charge à 100 % huit séances de préparation à la naissance, à partir du 6e mois de grossesse (avant, elles ne seront prises en charge qu'à 70 %), à condition que ces séances soient dispensées par un médecin ou une sage-femme et qu'elles comprennent une information théorique, un travail corporel (respiration), un travail musculaire (dos et périnée) et enfin de la relaxation. Pour connaître les sages-femmes qui préparent à la naissance avec la méthode Bonapace, renseignez-vous auprès de votre maternité ou en consultant le site officiel de la méthode Bonapace à l'adresse suivante : www.bonapace.com

Avant la séance

Pour être à l'aise et profiter pleinement de ces rencontres pour vous relaxer, prenez le temps de prendre une petite collation avant votre rendez-vous. Habillez-vous d'un pantalon assez ample, prévoyez des chaussures faciles à retirer et une paire de chaussettes propres que vous n'enfilerez que pour la séance. En sortant, si c'est possible, réservez-vous un temps pour faire la sieste, car vous vous apercevrez vite que la détente appelle le sommeil.

En savoir plus sur la méthode Bonapace

 

Crédit photo : "Accoucher sans stress avec la méthode Bonapace", éditions de L'homme


Article publié le 3 juillet 2007 Article mis à jour le 4 avril 2016
Vos commentaires
404 Not Found

Not Found

The requested URL /var/si-blocks/esi-comment/2/4/1/8/0/full-2418045.html was not found on this server.

Ajouter mon commentaire