• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Les causes de l'infertilité féminine

Lorsque la grossesse tant espérée ne survient pas, on se pose de nombreuses questions. Voici les vrais obstacles physiologiques à la conception : certains trouveront des solutions médicales

Infertilité, plusieurs causes possibles

appareil génital féminin

Des grossesses tardives

La fertilité est une notion biologique : on a l'âge de ses hormones. Or, on est au top de sa fertilité autour de 25 ans, et cela baisse ensuite peu à peu avec une très nette accélération après 35 ans. Au-delà, les ovulations sont de moins bonne qualité et le risque de fausse couche est bien plus important. Enfin, l'utérus et les trompes peuvent être le siège de fibromes ou d'endométriose qui diminuent encore la fertilité.

Des ovaires capricieux qui perturbent l’ovulation

Chez certaines femmes, la présence de microkystes aux ovaires ou un mauvais fonctionnement de l’hypophyse et de l’hypothalamus (glandes du cerveau qui libèrent les hormones féminines) empêchent la libération de l’ovule par les ovaires. Il lui est alors impossible de croiser la route du spermatozoïde. Pour soigner ces troubles de l’ovulation, un traitement médicamenteux (stimulation ovarienne) peut se révéler efficace, à condition qu’il soit modéré (risque d’hyperstimulation) et suivi de près par un médecin. Une radiothérapie ou une chimiothérapie, traitements indiqués en cas de cancer, peuvent également détériorer les ovaires.

Des trompes obstruées

C'est la deuxième cause d'infertilité. Les trompes de Fallope - par lesquelles transite l’ovule pour rejoindre l’utérus – peuvent se boucher. La fécondation est alors impossible.Cette obturation des trompes est la conséquence de la salpingite (200 000 nouveaux cas en France chaque année). Cette infection des trompes est provoquée par des germes sexuellement transmissibles.

Une muqueuse utérine anormale : l’endométriose

La muqueuse utérine – ou endomètre – peut poser quelques problèmes lors de la conception si elle n’est pas de bonne consistance. La muqueuse utérine peut être trop fine et empêche alors l’embryon de s’accrocher, ou, à l’inverse, trop exubérante. Dans ce cas, les médecins parlent d’endométriose. Ce trouble de la muqueuse utérine se manifeste par la présence d’endomètre sur les ovaires, les trompes, voire même la vessie et les intestins ! Les femmes qui en sont atteintes ont des règles généralement très douloureuses et 30 à 40 % d’entre elles tombent enceintes difficilement. Pour soigner l’endométriose, deux méthodes : un traitement hormonal ou la chirurgie.

Un utérus inhospitalier

Lorsque le spermatozoïde a rencontré l’ovule dans l'utérus, la partie n’est pas encore gagnée ! Il arrive que l’œuf ne parvienne pas à s’implanter dans la cavité utérine à cause d’une malformation ou de la présence de fibromes ou de polypes dans l'utérus. Parfois, c’est la glaire cervicale sécrétée par le col de l’utérus, nécessaire pour permettre le passage des spermatozoïdes, qui est insuffisante ou inexistante.
Un traitement hormonal simple peut être proposé pour augmenter la sécrétion de ces glandes.

Le mode de vie joue sur la fertilité

Il n’y a pas de secret, "vouloir un bébé" rime avec "bonne santé"...! Le tabac, l’alcool, le stress, l’obésité ou, à l’inverse, un régime trop restrictif, sont autant de nuisances à la fertilité de l’homme et de la femme. Il est frappant et plutôt effrayant de constater que les spermatozoïdes étaient bien plus riches et mobiles dans les années 70-80 qu’aujourd’hui ! Il est donc important d'avoir un mode de vie sain pour booster la fertilité

Vos commentaires

2 commentaires
sur "Les causes de l'infertilité féminine"

  • 14h, lun 01 sept. anonyme La vie contemporaine dicte ses régles aux femmes et elles ne peuvent pas les ignorer . Les femmes doivent perdre des années de jeunesse en étudiant et en travaillant au lieu de devenir maman . Elles doivent le faire pour s’assurer son avenir . En plus notre société exige plus de temps pour trouver le mari auquel elles peuvent ȇtre sûr et avec qui elle peut vivre ensemble. Il ne faut pas oublier les faits qui ont influence sur notre santé : l’envirenement, les stersses, la mode de vie dans les villes. Tout cela augmente les cas d’infertilité. A cause de cette situation les femmes sont obligées s’adresser au centre de la réproduction humaine. Et si la nature ne les donne pas la possibilité de decouvrir le plaisir de maternité - la médecine le fera . Les problèmes avec l’infertilité se commence plus tôt . Et si les dernières années les patients des centres de la médecine réproductive ont eu âge plus que 40 ans maintenent les gens s’adressent mȇme à 35 ans. Grâce aux méthodes contemporains et à la fécondation artificielle la grossesse est possible pour les gens qui à cause de ses maladies ou son âge n’ont pu tomber enceinte naturelement. Aujourd’hui , une tache essentielle pour les médecins est aider aux gens devenir les parents mȇme à l’aide de matériel de donneurs. C’est une solution quand on ne peut pas d’obtenir sa propore ovocyte. Les progrès scientifiques aident à exclure les maladies génétiques et la chance d’accoucher le bébé sain, fertilisé au laboratoire de la clinique, devient plus haut que pendant la fertilisation naturelle. Parce que pendant la fécondation in vitro on fait les test d’embryon avant que le mettre dans l’utérus de mère, et bien sûr on prend les embryons de meilleure qualité. C’est vraiment dommage mais les chercheurs donnent les informotions maleuruex – la santé reproductive des gens se baissera encore. La situatione anthropogène, les conditions mauvaises de l’enverinement , le stress font nous penser que tomber enceinte sera plus en plus difficile. Mais la volonté d’avoir les enfants c’est plus important pour les gens. > Signaler un abus
  • 20h, mar 28 jan. anonyme Mais comment qu'on le détecte??? Ca c'est ce que je veux savoir!? > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !