• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prévention
Dépistage
Examens médicaux
Vaccination
Malformations ou anomalies
Allergies
Prématurité
Problèmes de peau
Croissance
Santé pratique
Les maladies de bébé
Petits maux
Traitements
Enfant différent

Bloc:

  • Belly Armor
Soigner les plaies et bosses de Bébé
Bosse ou bleu : gardez votre calme

Le quotidien est source de petites blessures et autres bobos. Savoir identifier la gravité de la plaie, comment la soigner, quand aller à l’hôpital : On vous dit tout sur ces petits tracas.

Ces petits hématomes qui apparaissent souvent à la suite d'une chute ou d'un coup sont monnaie courante. Souvent, votre bébé ne s'en plaint même pas et ne les arrose d'aucune larme. Si la peau n'est ni entaillée ni écorchée, ces petites bosses ou bleus ne nécessitent pas de traitement particulier. Pour stopper l'accroissement de l'hématome, appliquez un petit morceau de glace.
Attention : Si la bosse est située sur le crâne, ne prenez pas de risque et consultez immédiatement un médecin, ou appelez les urgences.

 

Connaissez-vous le Gel P’tit Bobo ?

Irritations, bleus, petits boutons, contusions, piqûres, brûlures… rien ne lui résiste ! Le Gel P’tit Bobo, à base d’élixirs floraux et de silicium, saura apaiser tous les petits bobos de Bébé. Une noisette de gel, un bisou, et le tour est joué !

 

Attention aux mains de Bébé

Si votre enfant a une écharde dans la main ou sur le doigt : avant tout, évitez de la casser au ras de la peau. A l'aide d'une pince à épiler stérilisée à l'alcool à 60°, saisissez, si possible, la partie qui dépasse et tirez dans la direction où elle s'est enfoncée. Nettoyez la plaie, désinfectez, appliquez un pansement et surveillez pendant quelques jours.

Bébé s'est pincé le doigt. Une porte qui claque, un doigt qui se coince sous une grosse pierre qui retombe sur la main de votre enfant, et une poche de sang se forme sous l'ongle. Tout d’abord, passez son petit doigt sous l'eau froide quelques minutes pour soulager la douleur. Demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin. Là, c'est sûr, Bébé sera entre de bonnes mains !

Coupures et brûlures

En cas de coupure, commencez par laver la plaie à l'eau claire pour éliminer les impuretés. Puis, désinfectez avec un antiseptique à l'aide d'une compresse. N'utilisez jamais de coton, qui laisserait des peluches dans la plaie. Si la coupure est peu profonde : rapprochez les deux bords de la plaie avant de panser. Si elle est profonde (2 mm) : comprimez-la pendant 3 minutes avec une compresse stérile pour arrêter le saignement. Surtout, consultez rapidement un médecin ou emmenez votre enfant à l'hôpital pour qu'on lui pose des agrafes.
Attention ! Pour désinfecter, n'utilisez jamais d'alcool à 90°. Bien trop fort pour Bébé, l'alcool passe à travers la peau. Préférez un savon antiseptique liquide pour désinfecter la plaie.

Une brulure superficielle. Faites couler de l'eau froide sur la plaie pendant dix minutes puis appliquez une pommade calmante "spéciale brûlure" et recouvrez avec un pansement. Même s'il y a finalement plus de peur que de mal, n'ayez surtout pas honte d'appeler les secours pour rien, voire de l'emmener aux urgences.

En cas de brûlure assez grave, étendue et profonde, emmenez vite l'enfant aux urgences, enveloppé dans un linge propre, ou appelez le SAMU. Si ses vêtements sont en matière synthétique, ne les retirez surtout pas sous peine d'arracher la peau. Important : s'il s'est ébouillanté avec de l'huile, n’arrosez pas la brulure avec de l'eau.

Bébé est tombé sur la tête

Si souvent un peu de pommade suffit, apprenez  « au cas où » à reconnaître les signaux d'alarme qui peuvent signifier qu'il y a plus de mal que de peur.

Les premiers gestes en cas de chute sur la tête : après le choc, si votre bébé est resté inconscient ne serait-ce qu'une seconde ou s'il n'a même qu'une très légère entaille au cuir chevelu, emmenez-le immédiatement au service des urgences de l'hôpital le plus proche. S'il s'est simplement mis à pleurer et qu'une bosse est apparue, vigilance tout de même mais pas d'affolement inconsidéré !

Les signaux d'alarme à prendre très au sérieux :

  • Une somnolence excessive : toute somnolence ou apathie doit vous alarmer, de même qu'une agitation inhabituelle, en particulier si elle se manifeste par des cris aigus.
  • Il se met à vomir plusieurs fois : Il arrive parfois que les enfants vomissent après un choc. Mais des vomissements répétitifs dans les deux jours suivants présentent un caractère anormal.
  • Il se plaint d'importants maux de tête : si le paracétamol ne le soulage pas et si les maux de tête augmentent d'intensité, il est indispensable de consulter tout de suite. Faites-le examiner si :

Il a des problèmes oculaires :

  • il se plaint de voir double,
  • l'une de ses pupilles vous semble plus large que l'autre,
  • si vous trouvez que ses yeux ne bougent pas de façon symétrique.

Il a des problèmes de motricité :

  • Il n'utilise pas ses bras ou ses jambes aussi bien qu'avant la chute.
  • Il se sert de l'autre main pour attraper l'objet que vous lui tendez ou il remue moins bien l'une de ses jambes, par exemple.
  • Il perd l'équilibre en marchant.
  • Ses propos deviennent incohérents.
  • Il a éprouvé des difficultés à prononcer les mots ou commence à délirer.
  • Il convulse : son corps est soudain secoué de spasmes plus ou moins violents, durant quelques secondes ou quelques minutes. Réagissez au plus vite en appelant le SAMU et, en l'attendant, placez l'enfant sur le côté en vous assurant qu'il a assez d'espace pour bien respirer. Restez à ses côtés en maintenant un bouchon entre ses dents, pour garder sa bouche ouverte.

 

Sous surveillance pendant quelques heures
Ne soyez pas surpris si on ne lui fait pas une radio du crâne. Seul le scanner peut révéler une éventuelle lésion dangereuse pour le système nerveux. Cela ne veut pas dire que cet examen sera systématiquement pratiqué. Si le médecin ne décèle pas de troubles neurologiques, malgré les vomissements ou la perte de connaissance, il gardera simplement en observation le petit patient pendant deux ou trois heures, pour s'assurer que tout va bien. Vous pourrez ensuite rentrer à la maison avec lui.

 

Vos commentaires

5 commentaires
sur "Soigner les plaies et bosses de Bébé"

  • 23h, dim 13 avr. anonyme @anonyme. Vous avez raison, c'est pas joli joli la France. Je vous encourage à quitter ce pays. Choisissez le Pakistan, l'Ouganda, ou Belize. Vous y serez certainement plus heureuse. > Signaler un abus
  • 20h, lun 17 fév. anonyme Si on ne faiy de scanner c est pas une question de secu les scanners et les radio ne sont pas anodins ça entraine des rayonnements qui ne sont pas au top pour la santé donc qd on peut éviter on evite! > Signaler un abus
  • 19h, mer 21 jan. faoo (SON PROFIL ) samira est tombee j ai couru à l'hopital le medecin n 'etait pas affole com moi le probleme comme je palpe sa tete depuis j ai remarque qu un cote du crane est mou je suis retournee il a parle d'irregularité de l ossature parietal du crane il ne sait pas si c est de naissance ou suite à chute alors je voudrais des temoignages ou quelques eclaircissement si possible > Signaler un abus
  • 21h, lun 22 déc. anonyme dommage qu'il faut attendre si longtemps à l'hôpital pour ce rendre compte si le medecin doit prescrire ou non un scanner je trouve dommage de ne pas le faire d'emblé lorsqu'il sagis d'enfant c'est vrai sécu oblige le pognons avant tout et c'est ça la france!!!!!!!!! pas joli joli . > Signaler un abus
  • 14h, lun 24 nov. anonyme aie! ça fait mal > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !