• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prévention
Dépistage
Examens médicaux
Vaccination
Malformations ou anomalies
Allergies
Prématurité
Problèmes de peau
Croissance
Santé pratique
Les maladies de bébé
Petits maux
Traitements
Enfant différent
Bébé aux urgences

Une grosse fièvre, une diarrhée persistante, et vous paniquez, emmenant dare-dare votre bébé aux urgences pédiatriques. Est-ce vraiment le bon réflexe ?

Quand emmener son enfant aux urgences ?

Votre enfant est malade et son état vous tracasse ? Premier conseil, ne vous précipitez pas aux urgences dès la moindre inquiétude. Non seulement dans les 3/4 du temps il ne s'agit pas d'une réelle urgence, mais en plus vous risquez de mettre en contact votre bébé avec un environnement de microbes dans les salles d'attente et le rendre finalement plus malade qu'il ne l'était. Sans compter que vous participez à engorger les urgences qui, du coup, peuvent ne pas traiter rapidement le cas d'une véritable urgence !

Le bon réflexe : appelez d'abord votre pédiatre ou médecin référent qui, lui, jugera de la nécessité ou non d'envoyer votre tout-petit dans un centre hospitalier. Par contre, effectivement, certains certains symptômes sont vraiment à prendre en compte.

Les symptômes des vraies urgences

  • votre tout-petit a une fièvre persistante supérieure à 38°5 et qui ne baisse pas malgré les anti-fièvre ;
  • votre bébé a une diarrhée persistante malgré un traitement. Il peut se déshydrater très vite, beaucoup plus rapidement qu’un adulte ;
  • un enfant en crise d'asthme qui n'arrive pas à respirer et manque d'oxygène ;
  • un bébé souffrant de bronchiolite qui l'empêche de respirer (les enfants de moins de 3 mois sont trop petits pour profiter de séances de kiné respiratoire) ;
  • Si, 48 heures après une première consultation chez le médecin, vous ne voyez pas d'amélioration ou que l’état de santé de votre enfant s’aggrave.

Il se peut aussi que votre pédiatre ou médecin référent qui voit votre enfant en première consultation juge qu’il doit passer aux urgences. Dans ce cas, il n'y a pas à hésiter.

Comment faire baisser la fièvre d'un enfant ?
- 1er réflexe : découvrez votre enfant. Trop souvent encore, les parents pensent qu'un enfant malade avec de la fièvre doit être tenu au chaud, alors qu'il faut faire tout le contraire ;
- administrez-lui un antipyrétique adapté à son poids (du paracétamol).
Lire notre dossier sur les gestes de premiers secours

Vos commentaires

8 commentaires
sur "Bébé aux urgences"

  • 20h, dim 13 avr. anonyme Ma fille de 5ans fait des diahre chronique depuis lage de 3 ans elle se tor de douleur au ventre vraimen en mauvaise etat quand elle fai ses crises je lai amener au urgence car sur la balance de mon medecin elle avai 2 kilo de moin arrive au urgence apre une longue attente il l on examinee i mon limite insulter de menteuse sur ses crise et poid je me suis enerver et reparti rendez vou avec un gasteorologue ma fille souffre de la maladie du colon irritable mes pour moi les urgence on ete completement incompetan et cetai pa la premiere foi ma 2eme fille a ete hospitaliser d urgence et a ete prise a temp pour un rotavirus je lavai amener le dimanche au urgence il mon fai repartir car son eta etai soi disan bon mai a 6h du matin je lai ramener elle etai toute grise leve bleu visage creser la ca a etai perfusion tou de suite elle avai 6 mois mais se ne serai pa arriver sil setai inquietee avan > Signaler un abus
  • 09h, mar 24 mars. anonyme Un bébé de moins de 3 mois peut très bien faire de la kiné respiration. Mon enfant a eu ses 1ères séances de kiné-respiratoires à 2 mois. Il avait une bronchiolite. Aujourd'hui il a 17 mois et tout va bien. > Signaler un abus
  • 13h, ven 13 mars. hrabobska (SON PROFIL ) Suivez aussi votre instinct ! Si je n'avais pas consulter, ma fille ne serait plus là, diagnostique d'une LEUCEMIE, aujourd'hui guerrie. Il y a 7 ans ma fille a eu une angine traitée par antibiotiques, 15 jours après, toujours de la fièvre, son pédiatre parle de grippe, re-antibiotiques. 24h après elle commence à avoir du mal à marcher et 2 petits bleus sur pied et tibia. Je l'emmène à 23h aux Urgences de Necker à Paris, le médecin parle d'u érythème noueux, rien de grave-problème dermathologique- et il ne lui fait pas de prise de sang. Le lendemain matin aucune amélioration, très inquiète et persuadée que je dois suivre mon intuition et poussée par mon instinct maternel protecteur, je l'emmène toujours à Necker et une dermathologue diagnostique là même chose et me recommande de faire une prise de sang sans caractère d'urgence, "ça peut attendre 48h". Je ne l'écoute pas et file lui faire faire la prise de sang. 2h après son pédiatre me téléphone pour me prévenir que les résultats sont très mauvais et me demande de l'emmener au service "Cooquelicot 3" de l'Hopiatl Saint Louis, qu'il lui a réservé une place, "ne passer pas par les urgences! ". Je ne sais rien de plus. Sur place je découvre que ce service au joli nom de fleur est le service d'hémathologie pédiatrique. Les infirmières et anesthésiste appelé à la rescousse mettent 2h à lui placer une perfusion tellement ses veines sont en mauvais état. Le medecin nous informe que notre fille à une Leucémie aigue. En fin de soirée elle est transfèrée au service réanimation de Necker pour une insuffisance rénale sévère. elle y passe 3 jours, puis revient à Saint Louis où la chimiothérapie débute.D'autres problèmes sont arrivés pendant ce parcours du combattant contre ce cancer du sang ( notamment une septicémie qui a faillit lui être fatale, tout comme les 2 mauvais diagnostiques de 2 prermiers médecins ). Depuis 1 an notre fille est déclalée guérie et elle n'a aucune séquelle de tous ses traitements de chimio et de radiothérapie. Donc, les urgences sont indispensables, mais suivez votre instinct et demandez plusieurs avis ! > Signaler un abus
  • 12h, ven 13 mars. Virginiedu60 (SON PROFIL ) Ma fille, âgée de 8 mois, a eu une poussée de fièvre jusque 40,5°. Elle était prise de tremblement sur tout le corps et était livide. Malgré tout, j'ai appelé SOS Médecin pour savoir s'ils pouvaient venir la voir ou savoir s'il fallait que je l'emmène aux urgences et leur réponse a été de lui donner un anti fiève, de la déshabiller et de la baigner dans un bain légèrement plus frais que sa température, soit vers 37,5-38° (pas moins pour ne pas provoquer un choc de température). Je m'inquiétais énormément mais ils étaient prêts à intervenir si au bout d'une heure la fièvre n'éait pas tombée. Finalement, au bout d'une heure ma fille avait encore 39° mais allait meieux et après 1h30 plus de fièvre du tout. Cela a duré 3 jours puis plus rien... une virulose m'a dit plus tard la pédiatre, j'étais soulagée puisque je connais ces symptômes de part mon fis qui m'a fait des viruloses pendant ses 4 premières années. Donc pas d'affolement si la fièvre ne persiste pas et surtout leur donner beaucoup d'eau à boire pour éviter la désydratation. > Signaler un abus
  • 09h, ven 13 mars. anonyme entièrement d'accord avec cet articles et les commentaires. Les urgences, comme le nom l'indique, sont faites pour les urgences et non pour une poussée de fièvre, ou une petite diarrhée...si mes enfants devaient avoir une vraie urgence je serai contente qu'ils soient pris en charge de suite et non pas passer après de "fausses" urgences > Signaler un abus
  • 04h, jeu 01 jan. anonyme excellent article ! pour avoir déjà expérimenté les urgences avec un BB, je préfère maintenant attendre dans de bonnes conditions à la maison plutôt que de me précipiter... > Signaler un abus
  • 10h, mer 31 déc. mimihook (SON PROFIL ) Tout à fait d'accord avec cet article !! On se plaint souvent d'attendre des heures aux urgences mais si les gens ne considéraient pas les urgences comme une consultation, tout irait mieux !!! Beaucoup de personnes viennent aux urgences car leur médecin ne peut pas les prendre ou car c'est le week-end ... Premier réflexe si un enfant est malade appelez votre médecin ou si celui-ci n'est pas disponible appellez le 15 : le médecin régulateur au bout du fil est de bon conseil et vous indiquera s'il est nécessaire de venir à l'hôpital ou non. Et sinon, pensez à SOS médecins, ils se déplacent rapidement quand il s'agit d'un enfant. Alors les urgences pour les vraies urgences et les médecins pour le reste !!! Merci > Signaler un abus
  • 14h, mar 30 déc. anonyme c ca > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !