• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prévention
Dépistage
Examens médicaux
Vaccination
Malformations ou anomalies
Allergies
Prématurité
Problèmes de peau
Croissance
Santé pratique
Les maladies de bébé
Petits maux
Traitements
Enfant différent
Le coup de chaleur du nourrisson
Les essentiels Parent.fr
Le coup de chaleur du nourrisson à la loupe

Le mercure grimpe et la température dépasse 28 °C. C'est enfin l'été ! Pour les tout-petits, la chaleur peut être encore plus redoutable que le soleil.

Le coup de chaleur du nourrisson : qu'est-ce que c'est ?

Très rapide chez le nourrisson, l’élévation de la température corporelle est due à une exposition prolongée dans un endroit surchauffé et sans aération suffisante. L'enfant transpire moins, il n'élimine donc plus suffisamment la chaleur et la température de son corps augmente : c'est une hyperthermie. Le premier symptôme qui apparaît est la fièvre suivie de petits troubles du comportement. Il a l'air un peu hébété, « groggy ». S'il a perdu beaucoup d'eau ou s'il n'a pas bu suffisamment, il va être grincheux et pleurer parce qu'il a très soif. Ensuite, des cernes se creuseront rapidement sous ses yeux.

Coup de chaleur du nourrisson : comment réagir ?

Commencez par le déshabiller et installez-le dans une pièce bien ventilée aux volets fermés. Prenez-lui ensuite sa température, vérifiez qu'elle a baissé et donnez-lui à boire jusqu'à ce qu'il soit totalement rassasié. Il devrait commencer à récupérer. En revanche, si sa température baisse lentement et qu'il ne retrouve pas son comportement normal, consultez un médecin.

Comment prévenir le coup de chaleur du nourrisson ?

Donnez à boire à votre enfant régulièrement

Même s'il ne vous le réclame pas, donnez à boire à votre tout-petit de façon régulière. Lorsqu'il fait chaud, comme un adulte, le tout-petit a besoin de boire davantage. D'autant plus qu'un nouveau-né est constitué à 70 % d'eau ! Si vous ne renouvelez pas régulièrement ses réserves, il peut très vite se déshydrater. Deux solutions : donnez-lui des biberons complémentaires d'eau ou de lait (s'il a faim), ou lorsque vous préparez son biberon de lait, diluez-le avec davantage d'eau.

Rafraîchissez votre bébé

Rafraîchissez-le très souvent, en lui appliquant de l'eau tiède sur le corps, notamment la nuque, les cheveux et le front. Mais veillez à ce que l'eau ne soit pas trop froide, sinon elle provoque une vasoconstriction (fermeture) des petits vaisseaux qui l'empêchera de transpirer, donc de réguler sa température.

Instaurez une sieste à l'ombre

A cet âge, un bébé a encore besoin de beaucoup de sommeil et une forte chaleur accentue sa fatigue. Dès le matin, après avoir aéré sa chambre une demi-heure, fermez fenêtres et volets afin de maintenir la pièce aussi fraîche que possible. Si cela ne suffit pas, vous pouvez brancher un ventilateur, à distance de son berceau, pendant qu'il fait la sieste. A moins que vous ne préfériez l'allonger dans son landau ou sa poussette à l'ombre dans le jardin. A condition de bien le protéger avec une moustiquaire et de rester à ses côtés pour le changer de place, au cas où le soleil tournerait.

Habillez votre bébé avec des vêtements légers

Remplacez le body qui lui colle à la peau par une culotte et un tee-shirt. Au soleil, équipez-le d'une casquette qui le protège sans envelopper trop étroitement sa tête, comme le font les chapeaux. C'est important, car la chaleur doit pouvoir s'échapper par la tête. S'il est à l'intérieur, une couche suffit.  

Evitez la chaleur en voiture

Avant de partir, faites vérifier et régler la climatisation de votre véhicule. Si votre voiture n'en est pas équipée, pensez à emporter un brumisateur d'eau. Vous pourrez ainsi humidifier le front, les cheveux et la nuque de bébé régulièrement. Laissez aussi passer un filet d'air par les deux fenêtres à l'avant.
Partez très tôt le matin ou tard le soir. Si vous êtes obligés de voyager la journée, arrêtez-vous toutes les 2 heures pour faire boire bébé, sortez-le de la voiture et allongez-le à l'ombre sur une couverture. Pendant ce temps, ouvrez les fenêtres du véhicule pour faire circuler l'air pendant une dizaine de minutes.
Ne le laissez jamais seul, ne serait-ce que quelques minutes pour aller faire une course. Même s'il s'est endormi et même si vous êtes garés à l'ombre. Le soleil peut tourner très rapidement et la température peut atteindre 70 °C dans l'habitacle d'un véhicule.

Protégez votre nourrisson du soleil en promenade

Evitez de le sortir entre 12 et 16 heures s'il fait vraiment chaud. Privilégiez les promenades en début de matinée et en fin d'après-midi. La première année, il est préférable d'éviter les destinations trop chaudes. Dans le landau, retirez le tablier afin que l'air puisse circuler et surtout ne placez pas de serviette devant l'ouverture de la capote pour le protéger du soleil : la chaleur risquerait de devenir étouffante. Réservez le porte-bébé pour les trajets courts uniquement et à l'ombre. Veillez aussi à ce que son visage ne soit pas totalement enfoui contre vous. D'ailleurs, vous vous apercevrez rapidement que ce corps à corps vous procure beaucoup trop de chaleur à tous les deux.

Restez prudent à la plage

Jusqu'à 1 an, voire plus, un bébé n'a aucun plaisir à aller à la plage. La réverbération y est trop forte et le parasol ne le protège pas de la chaleur. En fin de journée, s'il tient assis et qu'il aime barboter, plantez votre parasol au bord de l'eau et creusez-lui un trou dans le sable, il adorera patouiller et cette petite « baignoire improvisée » le rafraîchira.

Vos commentaires

2 commentaires
sur "Le coup de chaleur du nourrisson"

Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !