• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prévention
Dépistage
Examens médicaux
Vaccination
Malformations ou anomalies
Allergies
Prématurité
Problèmes de peau
Croissance
Santé pratique
Les maladies de bébé
Petits maux
Traitements
Enfant différent
Jaunisse du nouveau-né
La jaunisse du nourrisson

De très nombreux bébés font une jaunisse durant les premiers jours de leur vie. Il s’agit d’un trouble bénin disparaissant tout seul en quelques jours. Toutefois, la jaunisse peut également être le symptôme d’une maladie plus ou moins grave chez bébé… Il faut donc toujours consulter si la jaunisse perdure ou s’aggrave ! Pour vous aider à mieux comprendre la jaunisse de l’enfant, voici toutes les informations utiles.

Pourquoi bébé a-t-il la jaunisse ?

La jaunisse, aussi appelée ictère, est provoquée par une concentration anormalement élevée de bilirubine dans le sang. Ce pigment jaune est en excès parce que le foie de bébé ne fonctionne pas correctement. En temps normal, il éliminerait en effet rapidement la bilirubine contenue dans le sang pour qu’elle soit évacuée via les urines. Le dysfonctionnement du foie peut avoir différentes causes.
Chez le nourrisson, le foie n’est tout simplement pas à pleine maturité. Il en résulte la jaunisse du nourrisson (ictère physiologique) dans les quelques jours qui suivent la naissance de bébé. C’est encore plus vrai chez les petits prématurés : environ 80 % d’entre eux la développent. Il suffit d’attendre que le foie soit complètement opérationnel pour qu’elle disparaisse. A noter qu’une réaction au lait maternel est parfois aussi la source du problème de foie. Tout rentre alors dans l’ordre au moment du sevrage.
Si la jaunisse survient très tôt, durant la première journée après l’accouchement, il s’agit souvent d’une incompatibilité de rhésus sanguin mère/enfant. Il s’agit d’un problème dangereux, qu’il convient de traiter immédiatement.
La jaunisse du jeune enfant peut également être due à une maladie du foie comme une hépatite virale par exemple. D’autres causes, bien plus rares, peuvent aussi être observées : tumeur au foie, maladie héréditaire (syndrome de Gilbert)…
Les symptômes communs à toutes les formes de cette maladie sont une peau et un blanc de l’œil jaunâtres. Bébé ne souffre pas, sauf si la jaunisse résulte d’une infection virale. Bébé a alors de la fièvre, vomit et se sent très fatigué. Il a aussi souvent la diarrhée et ses urines sont généralement très foncées. Mieux vaut consulter !

Comment diagnostiquer la jaunisse de l’enfant ?

Le diagnostic de la jaunisse en lui-même ne présente pas de difficulté : la coloration jaune est assez parlante ! Le médecin s’attèle donc surtout à rechercher la cause sous-jacente. Il prend en compte l’âge de bébé et les éventuels symptômes accompagnateurs : fièvre, diarrhée, foie volumineux à la palpation, etc. En règle générale cela suffit pour distinguer une simple jaunisse du nourrisson d’une infection virale. Si le médecin soupçonne une infection grave (ex. : hépatite B), il peut demander une analyse de sang complémentaire pour confirmer la présence d’un virus. Une échographie abdominale peut quant à elle être pratiquée pour détecter une tumeur.
Enfin, si le trouble est vraiment très intense et persiste, une analyse de la concentration de bilirubine sanguine peut être effectuée. Si elle est trop élevée, il faudra suivre un traitement spécifique. Un trop grand excès de bilirubine peut en effet endommager le cerveau. On parle d’ictère nucléaire.

Comment traiter la jaunisse de bébé ?

Dans la très grande majorité des cas, il n’y a rien à faire : la jaunisse de bébé passe toute seule en moins de 10 jours. Bref, il suffit d’être patient d’autant plus que bébé ne souffre pas ! Les maternités pratiquent souvent la luminothérapie : placer le nourrisson sous une lampe bleue est radical !
Dans les autres cas, tout dépend de la cause de la jaunisse : traitement antiviral en cas d’infection sévère, ablation chirurgicale de la tumeur… Dans le cadre particulier d’une incompatibilité sanguine, il est d’usage de « changer » entièrement le sang de bébé à l’aide d’une machine spéciale. Enfin, s’il faut urgemment faire baisser le taux de bilirubine dans le sang (crainte de lésions cérébrales) une photothérapie est envisageable. Des rayons ultra-violets sont projetés sur bébé : ils détruisent la bilirubine ! Ce traitement demande généralement plusieurs séances. La plupart des prises en charge possibles donnent de bons résultats et bébé retrouve la santé en même temps qu’un joli teint!

Vos commentaires

2 commentaires
sur "Jaunisse du nouveau-né"

  • 22h, dim 05 oct. anonyme je vous remercie pour l'aide que vous avez apporter au soulagement des mamans sur la maladie d’ictère. Je vous salut, et je vous honore. JE SOUHAITE UNE AGRÉABLE RÉUSSITE DANS VOTRE VIE,BONNE CHANCE A VOUS. KASDI Hocine de Tizi-Ouzou Algérie DZ. > Signaler un abus
  • 16h, sam 01 août. anonyme Pourquoi mettre une image de virus alors que l'ictère n'est pas une maladie bactérienne? Pourquoi ne précisez-vous pas que un bébé allaité qui tète souvent du colostrum élimine plus facilement la bilirubine et fait donc un ictère moins important? > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !