• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prévention
Dépistage
Examens médicaux
Vaccination
Malformations ou anomalies
Allergies
Prématurité
Problèmes de peau
Croissance
Santé pratique
Les maladies de bébé
Petits maux
Traitements
Enfant différent
Allergie au lait
Intolérance au lactose et allergie
Intolérance au lactose et allergie

Attention, il ne faut pas confondre l’intolérance, qui est un problème de digestion, avec l’allergie au lait de vache, réaction liée au système immunitaire.

Intolérance au lactose et allergie au lait de vache, attention aux confusions...

L’intolérance au lactose (sucre contenu dans le lait) est due à une sécrétion insuffisante de lactase (enzyme qui digère le lactose) par l’intestin.

Il n’existe malheureusement pas de moyen de prévention pour ce trouble fréquemment constaté chez les enfants de souche méditerranéenne, africaine ou asiatique
Les symptômes ressemblent à l’allergie mais sont limités aux voies gastro-intestinales : diarrhée aigrelette et irritante pour le siège, vomissements, ballonnements, crampes d’estomac, gaz. Ils dépendent généralement de la quantité ingérée.

N’hésitez pas à consulter votre pédiatre. Lui seul pourra prescrire des examens complémentaires s’il suspecte une intolérance ou une allergie au lait de vache.

Soigner l'intolérance au lactose

Si l’insuffisance de lactase est héréditaire, les symptômes peuvent apparaître dès la naissance. Le nouveau-né ne supporte alors ni lait maternel ni lait artificiel.
Une infection de l’intestin peut aussi être à l’origine de l’insuffisance de lactase, dans ce cas l’intolérance disparaît avec la guérison. Le lait sera réintroduit progressivement.
Par contre si l’intolérance au lactose est confirmée, le médecin prescrira un régime alimentaire sans lactose et des suppléments de lactase.

Pensez également à la signaler à votre pharmacien car certains médicaments contiennent du lactose.

 

Et s’il était allergique à autre chose ?
Les nourrissons qui souffrent d’une APLV ont un risque 2 à 3 fois plus élevé de développer une autre forme d’allergie en grandissant : allergie alimentaire, rhume des foins, asthme, eczéma
L’allergie à l’œuf est également répandue chez les nourrissons. Elle se traduit par des symptômes similaires à ceux de L’APLV à laquelle elle est parfois associée.

 

Régime spécial « bébé allergique »
Vos commentaires
Aucun commentaire n'a encore été déposé pour ce contenu.
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !