• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Prendre l'avion avec un nouveau-né
Les essentiels Parent.fr
A partir de quel âge puis-je prendre l'avion avec mon bébé ?

Vous pouvez voyager en avion avec un nouveau-né dès ses premières semaines. C'est même parfois préférable à un long trajet en voiture. Mais si votre bébé est né prématurément, mieux vaut demander l'avis du pédiatre. Et si vous n'êtes pas vraiment contrainte de faire ce déplacement, attendez plutôt que l'enfant ait reçu ses premiers vaccins.

Comment être sûr que mon bébé voyage dans de bonnes conditions ?

Il vaut mieux s'y prendre très à l'avance. Dès la réservation, précisez bien que vous voyagez avec un bébé : certaines compagnies proposent aux parents de nourrissons des places plus confortables, un hamac ou même un lit (jusqu'à 11 kg) sur les longs courriers. Renseignez-vous auprès de la compagnie avec laquelle vous partez. A l'enregistrement, rappelez que vous êtes accompagnée d'un tout-petit. A l'aéroport, signalez également que vous avez une poussette : certaines compagnies vous obligent à la mettre en soute, certaines vous laissent l'utiliser jusqu'à l'entrée de l'avion.

La durée du vol a-t-elle son importance ?

Préférez les vols de courte durée, c'est plus facile à gérer. Cependant, si vous devez voyager sur un moyen ou long courrier, partez en vol de nuit. Votre bébé pourra dormir 4-5 heures d'affilée. Dans tous les cas, apportez quelques jouets qui permettront de passer un peu le temps.

Dois-je emporter de quoi nourrir mon bébé dans l'avion ?

La compagnie pourra certainement vous fournir des petits pots, mais là encore, anticipez et renseignez-vous. Si vous préférez amener les vôtres, n'hésitez pas. Malgré les nouvelles mesures de sécurité concernant les liquides, vous pouvez amener les aliments (lait en poudre, biberon...) pour votre bébé ainsi que les médicaments nécessaires à sa santé. Les autres liquides, s'ils font plus de 100 ml, doivent être placés en soute.

Mon bébé ne risque-t-il pas d'avoir mal aux oreilles ?

Au décollage et à l'atterrissage, le changement d'altitude provoque une décompression au niveau des tympans. Le problème, c'est que votre bébé ne sait pas décompresser. Seul moyen pour éviter qu'il ne souffre, la succion. Donnez-lui donc le biberon, le sein ou la tétine le plus souvent possible. Si votre enfant a été ou est toujours enrhumé, n'hésitez pas à faire vérifier ses tympans par votre médecin. Et nettoyez son nez quelques minutes avant l'atterrissage et le décollage.

Est-ce que le voyage de mon bébé est gratuit ?

En règle générale, les enfants de moins de 2 ans bénéficient d'une réduction allant de 10 à 30 % du tarif adulte. Dans certains cas, la compagnie aérienne (notamment Air France) ne fait pas payer leur place aux bébés, en dehors des taxes d'aéroport, obligatoires. L'enfant sera alors sur vos genoux, attaché avec une ceinture adaptée. Autre possibilité : installer un siège auto sur une place, mais dans ce cas, les parents devront payer le tarif d'une place normale pour un enfant.

Y a-t-il des tables à langer dans les avions ?

Il y a toujours une table à langer à bord, coincée dans les toilettes, mais qui a le mérite d'exister. Pour ses soins, pensez à emporter le nombre de couches nécessaires, des lingettes et du sérum physiologique.

Mon bébé ne risque-t-il pas d'avoir froid avec la climatisation ?

Oui, la climatisation est allumée en permanence donc il vaut mieux prévoir une petite couverture et un bonnet pour le couvrir.

Mon bébé a-t-il besoin d'une carte d'identité pour voyager ?

Votre enfant doit avoir sa propre carte d'identité (délai : 3 semaines) pour voyager en Europe. Elle est valable 10 ans. Pour partir dans les autres pays (hors Europe) : réalisez un passeport à son nom mais il faut vous y prendre suffisamment à l'avance car il y a un délai d'un mois et demi. Il est valable 5 ans. D'autre part, pour être sûr d'être remboursé d'éventuels frais médicaux, demandez votre carte européenne d'assurance maladie au moins deux semaines avant votre départ. Si vous partez dans un pays qui ne fait pas partie de l'Espace Economique Européen (EEE), renseignez-vous afin de savoir si ce pays d'accueil a signé un accord de sécurité sociale avec la France.

Vos commentaires
Aucun commentaire n'a encore été déposé pour ce contenu.
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !