Les jardins d'enfants, qu'est-ce que c'est ?
Les jardins d'enfants, qu'est-ce que c'est ?

Les jardins d’enfants, à mi-chemin entre la crèche et la maternelle, accueillent des enfants entre 2 et 6 ans. Le point sur ces structures.

Les jardins d’enfants : pour quoi ? pour quoi ?

Ces structure ont été créées en 2009 sous le nom de jardins d'éveil. Rebaptisées depuis jardins d'enfants, la vocation de ces établissements est de diversifier l’offre d’accueil proposée aux parents d’enfants âgés de 2 à 6 ans. Tout comme dans une crèche collective et à l’inverse de l’école, les enfants accueillis au sein d’un jardin d’enfants ne sont pas obligés d’être propres. Un accueil à mi-temps sur 9 mois (18 mois maximum) est jugé comme idéal pour que la structure puisse jouer pleinement son rôle pédagogique. Les jardins d’enfants ont une amplitude horaire comparable à celle des autres établissements d’accueil du jeune enfant, c’est-à-dire comparable à celle d’une crèche collective classique (de 7 h 30 ou 8 h à 18 h 30 ou 19 h). Il doit fonctionner au moins 200 jours par an.

Le déroulement d'une journée dans un jardin d'enfant

Séances de jeux, ateliers d’activités, contes, siestes… Le programme de la journée, dans les jardins d’enfants, n’est pas bien différent de celui d’une crèche. Néanmoins, la maîtrise du langage, l’envie d’apprendre et la préparation à l’entrée en maternelle font partie des missions attribuées à ces structures. Les enfants de 2 ans ayant déjà acquis une autonomie, il est important les habituer à un rythme d’activités et de jeux à des moments précis de la journée. Il existe de nombreux jardins d'enfants dans toute la France (le dispositif a été mis en place en 2009). La liste se trouve sur le site : www.mon-enfant.fr

Combien coûtent les jardins d’enfants ?

Les jardins d’enfants coûte en moyenne 30 % moins cher que les crèches. À titre d’exemple, voici le barème qui doit être appliqué aux familles pour une place, à raison de 20 journées de 10 heures par mois :
Pour un revenu mensuel égal à 1 SMIC : 42,50 euros par mois après crédit d’impôt de 50 % dans la limite de 2 300 euros annuels.
Pour un revenu mensuel égal à 3 SMIC : 127 euros par mois après crédit d’impôt de 50 % dans la limite de 2 300 euros annuels.
Les frais de garde des enfants de moins de 6 ans font l'objet d'un crédit d'impôt.

Qui encadre les enfants dans ces structures ?

Le taux d’encadrement prévu dans les jardins d’enfants  est d’un adulte pour 8 à 12 enfants (contre un adulte pour 8 enfants aptes à la marche en crèche). Ainsi, pour un jardin d’éveil accueillant 24 enfants, 2 à 3 professionnels de la petite enfance doivent être présents en même temps et seulement 2 professionnels pour 12 places. Chaque jardin d’éveil doit recruter un Éducateur Jeune Enfant (EJE), qui peut par ailleurs en assurer la direction. Le planning du personnel doit permettre un renforcement des équipes au moment des repas.

Jardins d'enfants : avantages et inconvénients

Les + : Un coût inférieur à celui d’une crèche ou d’une assistante maternelle. Comparativement à un tout-petit gardé chez une nounou, certains affirment que ce type de structure favorise plus la socialisation et est plus adapté à cette tranche d’âge (2-3 ans). Pour les parents en congé parental, c’est aussi l’occasion de couper progressivement le cordon, avant l’entrée en maternelle, et de s’octroyer un peu de temps pour eux. Alors qu’en maternelle, l’encadrement des élèves est de deux adultes pour 30 enfants environ, les partisans des jardins d’éveil peuvent donc ici mettre en avant un encadrement plus important par rapport à celle-ci.

Les -: Les opposants des jardins d'enfants estiment que ces derniers constituent une remise en cause de la scolarisation précoce, laquelle décroît d’année en année. Celle-ci avait été mise en place pour améliorer la réussite scolaire des enfants issus de milieux défavorisés. Si le tarif est certes plus attractif que celui d’une crèche, certains critiquent le fait que cela se produise au détriment d’un encadrement moindre et souvent estimé insuffisant. Enfin, hormis pour les parents en congé parental et ceux à la recherche d’un emploi, accueillir des enfants à un âge aussi tardif peut surprendre : à 2 ans, de nombreux enfants ont déjà un mode de garde.


Article publié le 13 octobre 2009 Article mis à jour le 25 juillet 2014
Vos commentaires
404 Not Found

Not Found

The requested URL /var/si-blocks/esi-comment/2/4/1/5/7/full-2415739.html was not found on this server.

Ajouter mon commentaire