• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
La fessée
La fessée
La fessée ? J’arrête !

Cela vous ferait plaisir de vous prendre une claque sur la main et des remarques pas sympas du tout quand vous cassez un verre chez des amis ? Eh bien les enfants ne sont pas fans non plus de ce genre d’expérience. Astuces pour nous débarrasser de ces automatismes qui nous poussent à lever la main sur nos trésors.

Les fessées, les tapes, les gifles : nous serions plus de 80 % des parents en France à en avoir déjà données à nos enfants. Sans parler des paroles blessantes. Cela s’appelle de la “violence éducative ordinaire”. Même lorsqu’on est contre, même lorsqu’on est convaincu que ça ne va pas régler les problèmes, parfois ça part : “Si je rentre stressée du boulot et que le soir, à la maison, ma fille n’obéit pas à des choses simples, c’est elle qui prend…” témoigne Marie.

Prévenir les crises plutôt que punir

“Résultat : tout le monde s’énerve. Bénéfice : aucun ! Dans ces moments-là, j’ai conscience que si j’avais été moins tendue face à elle, il aurait pu y avoir une autre issue. Mais que faire ? La solution, est-ce de taper mon patron et mon mari ?!” Non, mais presque : la solution peut consister à mieux communiquer entre adultes pour assainir des relations stressantes de travail ou de couple (pas forcément évident !). Ou à défaut de se défouler en tapant dans un oreiller, en poussant un cri de bête ou en passant par la case “postures de yoga” avant de retrouver à la maison un p’tit bolide qui aura besoin de toute votre “zénitude” pour ne pas partir en vrille.

Le seul fait de prendre un vrai moment en tête-à-tête avec votre trésor en rentrant le soir permettra certainement de prévenir bien des crises de rage, de larmes ou d’opposition : il a besoin de se connecter à vous. Si, après une journée de boulot, vous n’êtes vraiment pas disposée à imbriquer des Lego avec votre marmot, donnez-lui une activité à faire seul, mais à vos côtés : le temps de réchauffer le repas et de laver la vaisselle de la veille, offrez-lui des petits pois à écosser et à rincer à loisir dans un saladier rempli d’eau, ça va le passionner et l’apaiser.

 
Passer le relais pour ne pas craquer
Vos commentaires
Aucun commentaire n'a encore été déposé pour ce contenu.
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !