Tout sur la diversification alimentaire
Tout sur la diversification alimentaire
En route pour la diversification alimentaire

L'heure de la diversification alimentaire a sonné. Bébé va enfin pouvoir goûter aux aliments solides !

Vous avez envie que votre enfant mange comme un grand ? Patience ! Avec un peu de bon sens et quelques règles simples, vous réussirez cette « mini » révolution dans son assiette.

La diversification alimentaire, un moment exceptionnel

Pendant sa première année, un enfant triple son poids et sa taille augmente de 40 %. A partir de 5-6 mois, le lait ne suffit plus à couvrir tous ses besoins. La diversification alimentaire est un moment exceptionnel où il passe d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation variée. Comme les recommandations médicales et nutritionnelles changent régulièrement, vous avez peur de mal faire. Faites-vous confiance ! Une des clés d’une diversification réussie est de respecter le rythme de votre enfant. Au début, l’objectif est de l’initier aux nouvelles saveurs et textures, et ce n’est qu’au bout de plusieurs mois que les aliments participeront à son équilibre alimentaire. Et surtout, il ne faut pas diversifier au détriment du lait. Un tout-petit doit boire suffisamment de lait maternel ou infantile pour éviter des carences en calcium, acides gras essentiels et en fer.
Voici donc de quoi éduquer le goût de votre enfant en l'incitant à découvrir couleurs, odeurs, et textures différentes, le tout avec une bonne dose de souplesse ! Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour l'aider à bien grandir...

Quand faut-il se lancer dans la diversification alimentaire ?

L’âge d’introduction de nouveaux aliments a longtemps été discuté. Aujourd’hui, les professionnels s’accordent sur une période propice, appelée « fenêtre d’opportunité » qui est comprise entre 4 et 6 mois révolus. Et, cela que l’enfant ait un terrain atopique, c’est-à-dire à fort risque allergique, ou pas.
Une diversification trop précoce n’est pas recommandée. En effet, le bébé n’est pas « équipé » pour digérer des aliments autres que le lait. Son système immunitaire intestinal, encore immature, risque de mal le supporter. Ce qui peut provoquer des troubles digestifs comme des flatulences ou des coliques. De plus, lui proposer trop tôt des aliments allergéniques comme le gluten ou le lait de vache, peut entraîner une intolérance, voire des allergies. A l’inverse, de récentes études montrent que retarder excessivement l’introduction de nouveaux aliments comme les œufs ou le poisson ne met pas l’enfant à l’abri des allergies. Tout est donc une question de bon timing !

Respecter ses capacités de déglutition et de mastication

Pas moyen de faire avaler un quelconque aliment solide à Bébé avant 4 mois ? C'est normal ! Sa motricité buccolinguale (langue et bouche) lui permet seulement de sucer et de déglutir automatiquement. D'ailleurs, sa langue repousse vers l'extérieur n'importe quel petit morceau, solide ou pâteux : il le recrache. Ce n'est que vers 4-5 mois qu'il perdra ce réflexe pour garder le morceau, puis l'avaler. Et seulement entre 7 et 9 mois qu'il pourra le mastiquer.

Manger comme papa-maman ? Dérapages assurés à 3 ans !
50 % des petits de 13 et 18 mois mangent déjà le même plat principal que leurs parents, ils sont 82 % entre 9 et 24 mois. Dans les familles de plusieurs enfants, 69 % des 13-18 mois sont souvent à table en même temps que leurs frères et sœurs, et prennent la plupart du temps le même repas : 52 % la même entrée, 65 % le même plat principal et 68 % le même dessert. 60 % des 18-36 mois ont pris au moins une fois par semaine un ou plusieurs bonbons, 44 % des frites, 46 % des snacks, type pizzas et quiches, 44 % des saucisses et 30 % des poissons panés ! D'où une consommation de lipides, glucides et protéines parfois bien trop élevée avant 3 ans, favorisant très tôt l'obésité


Article publié le 26 novembre 2007 Article mis à jour le 19 septembre 2016
Vos commentaires

11 commentaires
sur "Tout sur la diversification alimentaire"

  • 16h, lun 09 jan. anonyme mon fils a 17 mois, il ne veut aucun morceau (essayé de proposé pain, gateau, pates, fromage... sans succès) il mange les légumes écrasés à la fourchette et aime la semoule au lait donc pas que du mixé complet mais il ne veut rien croquer et les aliments qu'on lui propose il les jette (comme tout ses jouets d'ailleurs) ou il les écrase. il ne met rien à sa bouche, est ce normal? > Signaler un abus
  • 13h, mar 19 jan. anonyme moi, dépassée par les différents (voire très différents) conseils que j'ai lu sur beaucoup de sites, je pense que je vais me fier au carnet de santé de ma fille, dans lequel ils disent que l'on PEUT commencer les fruits, légumes,pommes de terre, viandes/poissons et céréales a 4 mois, mais qu'il est quand même plus RECOMMANDé de commencer a 6 mois... les produits laitiers PEUVENT être commencés a 5 mois.. > Signaler un abus
  • 16h, mer 02 déc. anonyme moi je trouve que si les parents mangent équilibré il n'y a aucune raison que l'enfant dérape à 3 ans .après tout les enfants ne font que imiter les grands > Signaler un abus
  • 20h, jeu 26 nov. anonyme J'aurais bien aimé lire cet article mais la pub pour la blédine m'en a empéché ...dommage > Signaler un abus
  • 14h, mer 11 mars. anonyme Dans la vie, il faut en prendre et en laisser! Certains conseilles que les gens du peuple et les gens spécialisés peuvent toujours nous aider à prendre une décision. Par contre, il faut écouter son Instint que nous avons laissés un peu tombé. Pour ma part, j'ai commencé à donner du pablum à 4mois( Il faut bien prendre les premiers pablum : orge, riz, avoine et les faire chacun pendant 3 semaines.) ensuite j'ai introduit les carottes (il est important de commencer avec les légumes et de les essaye pendant 3 jours chacun pour les allergies). Mais il ne faut pas oublier que chaque enfant est différent! J'ai sentie le besoin pour elle parce qu'elle demandait son boire chaque heure! bonne chance à tout les mamans! > Signaler un abus
  • 22h, lun 09 mars. karinemm je suis maman d'un petit Timothé qui vient d'avoir 6 mois. j'ai voulu commencer la diversification pendant les vacances mais mon petit bonhomme refuse la cuillère (même en plastique), ferme la bouche et au fil des essais a fini par se mettre à pleurer alors que devant son bib de lait, il est en trans !! C'est une vrai passion ! J'ai commencé par les légumes et j'ai aussi essayer les compotes ms même résultat !! Que me conseillez vous ? > Signaler un abus
  • 10h, mer 04 mars. rsce Mon fils a 5 mois et demi et ne boit pas sa ration de lait quotidienne, il laisse en general 100 ml sur 210.J'ai commencé a lui donner des petits pots sucres et salés pour le gout, il adore ca.Peut etre n'aime t il plus,le gout du lait en poudre? C'est difficile de savoir si on agit bien, bien entendu le pediatre ne le sait pas. anonyme > Signaler un abus
  • 23h, mar 03 mars. anonyme Je pense que même s'il ne faut pas négliger certaines règles, il important de savoir resentire les besoin de son enfants, et de se faire confiance...Moi je commence a Quatre mois, car ma fille a bonne appétit, je pense qu'elle y prendra beaucoup de plaisir...Donc quelque cuillères de puré de légumes en douceur et pour son bonheur!!! > Signaler un abus
  • 11h, jeu 19 fév. anonyme 3 moi j'ai commencé a lui donné a mangé autre que du lait a mois et maintenant elle a 6 mois et je lui donne a mangé a la cuillère mais toujour un biberon de lait > Signaler un abus
  • 23h, jeu 05 fév. jymlady Ma fille a 3 mois. Mon pédiatre m'a fortement conseillé de commencer à divercifier son alimentation. C'est passé comme une lettre à la poste ! Ma fille adore les petitsn pots et ce dès la 1ère fois! > Signaler un abus
Voir tous les commentaires
Ajouter mon commentaire