• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Diversification alimentaire : les règles à respecter
Les essentiels Parent.fr
Quatre repas par jour pour les bébés de 6-8 mois

C’est l’un des objectifs de la diversification alimentaire : arriver à installer ce rythme, dès 6-8 mois, et le tenir plus tard pour éviter les grignotages, à l’origine de déséquilibre alimentaire, voire de surpoids chez les enfants prédisposés. L’idéal est d’instaurer des heures régulières pour les quatre repas de la journée (matin, midi, après-midi et soir).

Commencer la diversification alimentaire progressivement

La diversification alimentaire doit se faire en douceur, à petites doses. On a souvent tendance à donner trop de tout à ce bébé dont les progrès sont chaque jour si prodigieux ! Or, chaque enfant évolue à son rythme. Au début, on introduit de nouveaux aliments, pour lui faire découvrir d’autres saveurs et textures. Ce n’est qu’au bout de plusieurs mois qu’ils vont participer à l’équilibre alimentaire de l’enfant.

Introduire une seule saveur à la fois dans l'assiette de bébé

L’intérêt de cette initiation est de lui faire apprécier par les yeux, les papilles… et les doigts, des denrées nouvelles. Il est donc préférable de bien séparer les aliments (sauf, au début, la viande et le poisson mixés, trop secs), et d’opter pour une seule saveur à la fois. L’idée est bien entendu de permettre aux bébés de découvrir les goûts un à un mais également de repérer d’éventuelles allergies.

Proposer à son bébé des aliments variés

C’est la fréquence des changements d’aliments et de consistances qui entraîne le mieux les bébés à accepter les nouveautés. On commence par des saveurs douces et par des aliments faciles à digérer. On oublie au début le chou, les poivrons, le vert des poireaux… En pratique : lundi, on tente la purée de carotte, mardi celle de haricots verts, mercredi, la soupe de poireau-pomme de terre… Plus tard, les morceaux fondants de pommes de terre, les crudités finement râpées…

Ne pas abandonner

Il suffit de présenter un aliment que l’enfant n’apprécie pas a priori au moins huit fois, pour qu’il commence à s’en régaler. La ruse : on l’intercale, un jour sur deux avec celui qu’il connaît et aime beaucoup. Pour une diversification alimentaire qui « marche », il faut du doigté et de la patience : chaque enfant est différent.

Vos commentaires

3 commentaires
sur "Diversification alimentaire : les règles à respecter"

  • 11h, dim 12 oct. anonyme Je ne pense pas car c'est vraiment très sucré > Signaler un abus
  • 15h, lun 21 juil. anonyme peut on donner des petits filous de grand au bébé de 5 mois ? > Signaler un abus
  • 15h, lun 21 juil. anonyme petit filou aromatisé et bébé de 5 mois? > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !