• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Mort subite du nourrisson : les bons réflexes pour éviter le pire
Adoptez les bons gestes pour prévenir la mort subite du nourrisson

Il est possible de prévenir la mort subite du nourrisson en adoptant de bons gestes, notamment au moment de coucher son bébé. Assurez-vous de bien les connaître et bien les appliquer pour ne prendre aucun risque.

  • Non au couchage sur le ventre Non au couchage sur le ventre
  • On oublie les tours de lit On oublie les tours de lit
  • Le lit parapluie : occasionnellement Le lit parapluie : occasionnellement
  • Le couchage sur le côté : à proscrire ! Le couchage sur le côté : à proscrire !
  • Le cododo, dangereux ! Le cododo, dangereux !
  • Bannissez les oreillers Bannissez les oreillers
  • Couvertures et couettes aux oubliettes Couvertures et couettes aux oubliettes
  • Une chambre chauffée entre 18° et 20° Une chambre chauffée entre 18° et 20°
  • Trop couvrir Bébé, mauvais réflexe Trop couvrir Bébé, mauvais réflexe
  • Non au tabagisme passif Non au tabagisme passif
  • Les peluches, hors du lit Les peluches, hors du lit
  • Aérez la chambre quotidiennement Aérez la chambre quotidiennement
  • Après le biberon, tenez Bébé à la verticale Après le biberon, tenez Bébé à la verticale
  • Non au couchage sur le ventre
  • On oublie les tours de lit
  • Le lit parapluie : occasionnellement
  • Le couchage sur le côté : à proscrire !
  • Le cododo, dangereux !
  • Bannissez les oreillers
  • Couvertures et couettes aux oubliettes
  • Une chambre chauffée entre 18° et 20°
  • Trop couvrir Bébé, mauvais réflexe
  • Non au tabagisme passif
  • Les peluches, hors du lit
  • Aérez la chambre quotidiennement
  • Après le biberon, tenez Bébé à la verticale
  • Non au couchage sur le ventre

    Jusqu’à l’âge d’un an, la seule position permettant à l’enfant de dormir en toute sécurité, et de bien respirer, est le couchage sur le dos.

  • On oublie les tours de lit

    N’utilisez pas de tour de lit. Bébé pourrait venir s’y coller et s’étouffer.

  • Le lit parapluie : occasionnellement

    Bébé doit dormir dans un lit rigide, à barreaux, muni d’un matelas ferme, aux dimensions du lit. L’utilisation du lit parapluie doit rester occasionnelle

  • Le couchage sur le côté : à proscrire !

    Instable, cette position peut faire basculer le nourrisson sur le ventre. Evitez aussi les cale-bébés, qui empêchent les enfants de bouger librement. Jusqu’à ses un an, il faut coucher Bébé sur le dos

  • Le cododo, dangereux !

    Le cododo augmente les risques d’asphyxie chez le nourrisson. Si vous allaitez, remettez Bébé dans son lit après chaque tétée. 

  • Bannissez les oreillers

    L’utilisation d’oreillers augmente les risques d’enfouissement, et donc d’étouffement, chez le nourrisson. 

  • Couvertures et couettes aux oubliettes

    Bébé pourrait s’enfouir sous les couettes. Pour éviter tout risque d’étouffement et d’hyperthermie, utilisez une turbulette ou une gigoteuse adaptée à la saison.

  • Une chambre chauffée entre 18° et 20°

    Surchauffer la chambre de Bébé peut être dangereux. La température recommandée : entre 18° et 20°.

  • Trop couvrir Bébé, mauvais réflexe

    Si votre bébé est habillé trop chaudement, il pourrait avoir des difficultés à réguler sa température.

  • Non au tabagisme passif

    Pour protéger votre bébé, bannissez la cigarette tout au long de la grossesse. A la naissance, il est aussi recommandé de ne plus fumer dans la maison. Pour la pause cigarette, on sort dehors !

  • Les peluches, hors du lit

    Les nounours peuvent gêner Bébé, voire l’étouffer. La seule présence de son doudou est suffisante.

  • Aérez la chambre quotidiennement

    Le bon réflexe : pensez à bien aérer la chambre de votre bébé tous les jours.

  • Après le biberon, tenez Bébé à la verticale

    Après chaque biberon, il est conseillé de garder Bébé en position verticale pendant 15 minutes

Mort subite du nourrisson : les bons gestes pour coucher son bébé

Pour commencer, Bébé doit toujours être couché sur le dos. Jusqu’à un an, c’est la seule position qui lui permet de respirer sans risque. Sur le ventre, il peut être gêné notamment par le matelas et manquer d’air rapidement. Sur le côté, il peut se retrouver rapidement contre son tour de lit (accessoire déconseillé), et basculer sur le ventre car la position est instable. Les coussins de maintien et autres cale-bébés sont également à proscrire, car ils empêchent votre bébé de bouger librement.

Les critères d’une bonne literie pour bébé :
- un lit rigide à barreaux ;
- un matelas ferme et bien adapté aux dimensions du lit, pour éviter qu’il ne se retrouve coincé entre la paroi et le matelas ;
- pas d’oreiller, ni de couette, ni de couverture car le risque d’enfouissement et d’hyperthermie est trop important ;
- le mieux est de coucher Bébé sur un drap housse, dans une turbulette ou une gigoteuse adaptée à la saison ;
- pas de peluche à ses côtés (la seule présence de son doudou est suffisante), ni de tour de lit épais car il pourrait venir s’y coller et s’étouffer.

Attention aux lits parapluie !
Certains parents croient bien faire en rajoutant un matelas dans le lit parapluie. Problème ? Ce matelas n’est pas adapté aux dimensions du couchage et Bébé risque fort de se retrouver coincé entre le matelas et la paroi. Ne rajoutez pas non plus de coussins pour combler les trous, un lit parapluie s’utilise tel quel, et seulement occasionnellement !

Surveillez la température de la chambre de Bébé

Tout d'abord, la température de la chambre de votre bébé doit être sous contrôle : 18° à 20°, c’est amplement suffisant. L’aération de la pièce est aussi primordiale. Pensez donc à ouvrir les fenêtres tous les jours et à ne pas exposer la chambre de votre enfant à la fumée de tabac. Ce qui est d’ailleurs valable pour toutes les pièces de la maison...

Attention au co-sleeping !

En partageant votre lit avec Bébé, un faux mouvement peut vite entraîner l’asphyxie de Bébé, que ce soit à cause de votre couette ou de votre oreiller. Près de 50 % des morts subites du nourrisson sont dues au co-sleeping. Les mamans qui allaitent doivent être particulièrement vigilantes. C’est vrai qu’il est bien pratique de donner le sein à son petit dans le lit mais, la fatigue aidant, le risque de s’endormir et de l’étouffer est aussi très présent. Un conseil : replacez toujours Bébé dans son lit après chaque tétée. Rien ne vous empêche d’ailleurs de l’installer à côté du vôtre…

L’allaitement protège les bébés de la mort subite grâce aux anticorps qui lui sont transmis et aux réveils plus fréquents pour les tétées. 

La tétine pour prévenir la mort subite du nourrisson ?

Les pros sont réservés quant au rôle préventif de la tétine dans la mort subite du nourrisson. Statistiquement, elle semble en effet protéger les bébés, mais cette relation est encore insuffisamment prouvée scientifiquement. Et ce, même si, aux Etats-Unis, la tétine fait partie intégrante des mesures de prévention.

Autres bons réflexes pour prévenir la mort subite du nourrisson

- Gardez Bébé en position verticale 15 min après chaque biberon ;
- Apprenez-lui à jouer sur le ventre lorsqu’il est réveillé, afin de lui muscler un peu le cou et les bras et varier ainsi les appuis ;
- Ne le secouez pas, sa tête et son cou sont encore très fragiles ;
- Consultez un médecin s’il vomit ou régurgite beaucoup, s’il est gêné pour respirer, si son comportement n’est pas habituel, s’il a de la fièvre, s’il devient très pâle ou bleu ;
- En voiture, évitez de trop couvrir Bébé ou d'allumer le chauffage. Votre enfant risque de mal supporter de trop grosses variations de température.

Prévention mort inattendue du nourrisson : une vidéo pour toujours coucher son bébé sur le dos

Vos commentaires

21 commentaires
sur "Mort subite du nourrisson : les bons réflexes pour éviter le pire "

  • 16h, ven 24 oct. anonyme Bonjour, vous exagérez un peu. A vous écouter, il faudrait interdire aussi : les poussettes, j'en connais qui en sont tombé, les lits à barreaux, il y en a beaucoup qui s'y cognent très fort ou qui se tendent les bras et chevilles, les matelas pour les accidents de suffocation... etc . Acheter de la bonne qualité et avec les attestation de puériculture européennes, (pas fabriqué en Asie et pas en magasin de foire fouille) voici la meilleures réflexes. Les tours de lit en aux-même ne sont pas dangereux, il le deviennent mal installé et de mauvaises qualité (qui ne sont pas en coton et dépourvu des fibres qui les empêches de se plier). > Signaler un abus
  • 18h, lun 11 août. anonyme Un drame qui malheureusement arrive bien trop souvent. C'est arrivé à mon amie : un jour le coeur du bébé a cessé de battre, sans explication, sans raison... Après des mois de vide, on a décidé de faire face. N'ayant pas de photos de bonne qualité d'Yvan, on a fait appel à un professionnel pour qu'il fasse de son mieux pour faire une peinture à partir d'une photo. Aujourd'hui, le portrait du petit est accroché dans le salon. On a eu par la suite une petite fille qui est en pleine santé. Pour ceux que ca pourrait aider, je ne peux que vous recommander de passer par cet artiste, qui a su nous écouter et réaliser ce que l'on désirait : http://www.portraitpeinture.fr/ > Signaler un abus
  • 12h, lun 11 août. anonyme n'importe quoi !! > Signaler un abus
  • 15h, ven 08 août. anonyme Bonjour ! Comme toutes les mamans , je connais bien ces bons conseils, mais mon bébé a trois mois et je commence à "psychoter" ! Il bouge énormément et j'ai du remettre le tour de lit, pourtant interdit, car je le retrouve depuis quelques jours systématiquement en train de hurler les jambes coincées dans les barreaux ! De plus le cale-bébé est déconseillé aussi, mais sans cela, il dort depuis quelques jours aussi systématiquement sur le côté gauche, et encore, à force de bouger, il arrive à virer aussi le cale bébé ...! Alors, on fait quoi ? On les attache au lit ? lol Je plaisante bien sûr, mais je me sens concernée comme toutes les mamans par ce sujet, et , autant, jusqu'à présent, tout allait bien, autant depuis qu'il a découvert que l'on peut "bouger", il s'éclate, et moi pas ...! > Signaler un abus
  • 12h, lun 26 mai. anonyme Bonjour, Juste une petite question aux professionnels qui conseillent une température de 20°C. Comment fait-on lorsqu'on vit sous des latitudes où la température ne descends pas sous les 24°C? Quid alors des 20°C fatidiques... > Signaler un abus
  • 02h, lun 03 mars. anonyme Ma fille a ete frapper par la msdn la veille de ses 1 mois heureusement pour nous elle est en vie grace aux 2 massages cardiaque que je lui est fait, ma puce est rester 1 semaines en pediatrie et pendant mon sejour la bas ont m a parler de toutes c est consignes. Il y a juste une chose qui n est pas dit il faut rehausser le matelas au niveau de la tete et si ont n a un coussin d allaitement caler le dans le lit afin d eviter que bebe ne glisse aux fond du lit > Signaler un abus
  • 11h, lun 24 fév. anonyme Cet article est très bien fait, il reprend vraiment tous les critères sur lesquels il faut faire attention. Certains commentaires me choquent vraiment... Ce n'est pas pour rien que cette prévention existe, c'est justement pour éviter à ces bébés si petits de mourir étouffés dans leur tour de lit ou dans leur couverture. Bien sûr, ça n'arrive pas à tous les bébés, mais ce n'est qu'un coup de chance!! Car dans tous les cas de mort inattendue du nourrisson, au moins un des critères est retrouvé dans l'enquête. Alors, s'il vous plaît, ne prenez pas ça à la légère. Je suis une professionnelle de santé de la petite enfance, c'est pour cela que je me permets d'insister sur ces pratiques!! Parce qu'en étant à l'hôpital, j'en vois régulièrement, et il n'y a rien de plus malheureux que d'accueillir un bébé en arrêt respiratoire juste parce que ces quelques règles élémentaires de sécurité n'avaient pas été respectées. J'espère que le message passera! > Signaler un abus
  • 13h, ven 14 fév. anonyme perso moi je suis maman avec un enfant née prématurément (5 mois de grossesse) eiiy les infirmières m'ont tjr di de mettre mon enfant sur le côté aprés chaque tété car elle peut s'étouffé sur le dos > Signaler un abus
  • 15h, sam 18 jan. anonyme Je suis actuellement en 2ème année bac pro accompagnement soins service à la personne et quand j'étais en 1ère année on nous a appris qu'il ne fallait pas coucher le nourrisson sur le dos mais sur le côté car si le nourrisson "vomit" il peut s'étouffer. Après si on couche le nourrisson sur le dos il faut surélevé le matelas ou niveau de la tête pour ne pas qu'il s'étouffe avec son "vomit"... #Déborah > Signaler un abus
  • 23h, dim 12 jan. anonyme Ayant déjà perdu un bébé mais pas pour les même cause quand j'ai eu ma fille mon compagnon en ayant marre de me voir me lever et de rester au pied du lit de notre fille a acheter le dispostif a mettre sous le matelas qui était assez cher mais franchement si c'était a refaire je l'aurais acheter sans problème ! Heureusement il n'a jamais donner mais pour une amie a moi qui avait perdu son fils de la mort subite du nourrisson et bien quand elle a eu se dispositif cela a sauver la vie de sa fille nouveau née ! J'ai suivi tout les conseils citer ci-dessus et je le referais sans problème par ce que vivre avec la peur de perdre son bébé est tout sauf reposant ! > Signaler un abus
Voir tous les commentaires
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !