• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Un trotteur pour Bébé : bonne ou mauvaise idée ?

Jouet apprécié par certains parents mais décrié par bon nombre de spécialistes, le trotteur, aussi appelé youpala, ne fait pas l’unanimité. Alors que penser des trotteurs ? On fait le point.

Le trotteur : un jouet risqué pour Bébé ?

Bien souvent, les parents sont impatients de voir leur bébé faire ses premiers pas. Pour favoriser l’acquisition de la marche, le trotteur, également connu sous le nom de youpala, peut apparaître comme la solution idéale. Ce siège à roulettes, comportant parfois un centre d’activités, permet à l’enfant de déambuler dans toute la maison. Mais attention, le trotteur n’est pas un jouet comme les autres. En effet, cet objet très utilisé est sujet à controverse. Et pour cause, de nombreux spécialistes de la petite enfance le considèrent comme dangereux. Les trotteurs sont d’ailleurs interdits au Canada depuis 2004. En France, il est régulièrement pointé du doigt par les autorités. Et l'Association européenne pour la sécurité des enfants (European Child Safety Alliance) milite pour son interdiction car de nombreux youpalas ne respectent pas les normes françaises de sécurité mises en place en 2005 définissant les exigences de sécurité et les méthodes d’essais. Selon cette organisation, plus de 80 % des accidents en trotteurs interviennent dans des escaliers où l’enfant chute, entraînant dans la majorité des cas un traumatisme crânien ou des lésions cérébrales. Les autres accidents recensés : les brûlures, les parents laissant leur enfant jouer dans la cuisine. Certains spécialistes déplorent aussi l’impact sur le développement de la marche chez les petits. Ces derniers, qui ont l’impression de marcher sur la pointe des pieds, se déplacent sans effort et n’explorent pas réellement la coordination de leurs bras et de leurs jambes. Le trotteur les empêcherait de trouver leur propre équilibre puisqu’ils se retrouvent précocement en position verticale.

Les précautions à prendre avec un trotteur

Si malgré tout vous souhaitez réellement investir dans un trotteur, il est indispensable de prendre quelques précautions. Tout d’abord, attendez que votre bébé sache se tenir assis tout seul. C'est généralement vers 8 mois qu'il pourra trouver naturellement l'équilibre dans son trotteur. Choisissez un modèle conforme à la norme NF S 54-008. De plus, veillez à ne pas utiliser le trotteur à proximité d'un escalier, d’une fenêtre ou d’un passage en pente. Tenez également hors de la portée de votre tout-petit substances ou objets dangereux. Interdisez également à votre enfant l’accès à la cuisine. Enfin, même s’il est confortablement assis, ne relâchez jamais  votre vigilance et ne le laissez pas plus de 30 minutes dans son trotteur. Pour déambuler, mieux vaut éviter les chaussures rigides. L'idéal : des chaussons-chaussettes, renforcés de semelles antidérapantes. Enfin, dès que votre enfant marche ou prend de la vitesse, cessez d'utiliser le trotteur.

D’autres jouets pour stimuler la marche chez Bébé ?

Sachez que chaque enfant grandit à son rythme et que rien ne sert de brûler les étapes. Votre tout-petit marchera quand il sera prêt ! Néanmoins, si vous voulez l’inciter à se mettre debout ou faire ses premiers pas, le tapis d’éveil et le parc restent les meilleures options. Dans ces espaces sécurisés, votre bébé va expérimenter de nouvelles postures qui vont le mener progressivement vers la marche. Vous pourrez aussi opter pour les trotteurs-pousseurs ou chariots de marche. En prenant appui sur ces jouets, votre enfant avancera progressivement. Certains sont même munis d’un centre d’activités, permettant à Bébé de découvrir formes et couleurs. Attention, une seule règle d’or. Quel que soit l’objet choisi, gardez toujours un œil sur votre enfant.

Vos commentaires

33 commentaires
sur "Un trotteur pour Bébé : bonne ou mauvaise idée ? "

  • 16h, mer 01 oct. anonyme Je suis maman de 2 enfants de 9 et 5 ans. Ils ont tous les 2 utilisés le "youpala" environ à partir de 5/6 mois. Ils ont marché seul à 11 mois et 10 mois1/2. Ils ne presentent aucun problème de hanches. Aucun problème de marche irrégulière (je veux dire usure gauche ou droite des chaussures). La seule dangerosité que je trouve dans le youpala s'est lorsque que la maison à des escaliers et que les parents oubient de sécurisé, résultat chute dans les escaliers. Après je n'ai jamais laisser des heures entières mes enfants dans le trotteur. Il faut savoir simplement l'utilisé sans en abusé. Bref moi je suis pour, il developpe aussi l'autonomie de l'enfant. > Signaler un abus
  • 20h, mar 30 sept. anonyme je trouve que l'article ne fait pas du tout l'eloge du youpala, mets les parents en garde en les laisant aussi libre de leur choix... Pour ma part je trouve que le plus interressant pour l'enfant est d'evoluer a son rythme et de trouver par lui meme tout ses apprentissages chose qu'il est totalement capable a faire seul, personne n'apprends a un bébé a ramper, a rouler ou a marcher....Travaillant en crèche on reconnais les enfants en youpala donc il y a bien des conséquences visibles meme sur du court therme et surtout des enfants impuissants face a leur acquisition et frustré des qu'ils ne sont plus dedans (bah oui malges tout on est mieux debout) alors ne leur donnons pas de mauvaises habitudes, faisons leur confiance, laissons leur tester pour une meilleur connaissance de leur corps de leur capacité et une meilleur confiance en eux > Signaler un abus
  • 16h, mar 30 sept. anonyme Alors là j'halucine qd je lis la majorité des commentaires; on a pas dû lire le meme article!!! A AUCUN moment infobebe ne fait l'éloge du youpala bien o contraire!! Et A AUCUN MOMENT CE N'EST ECRIT KE LES PROFESSIONNELS N'Y TROUVENT AUCUN DANGER REEL, mais bien qu'ILS LE CONSIDÈRENT COMME DANGEREUX!! Alors j'ai envie de dire à beaucoup d'entre vous, avant d'etre indigné et autre, il ne suffit pas de lire un article faut-il encore en comprendre le sens!! > Signaler un abus
  • 15h, mar 30 sept. anonyme Mes enfants ont été dans un youpala à très petite dose et n'ont aucun souci. Quand au risque de chute dans les escaliers. un escalier doit tjs être sécurisé youpala ou pas... > Signaler un abus
  • 16h, mar 12 août. anonyme J'ai mis mon fils de 10 mois dans un youpala, il est très content et moi aussi. On a enlevé le petit parc, car c'était une prison pour lui, on a bien dégagé le salon est devenu son grand parc avec une barrière où il fait du quatre pattes. Le youlapa sert quand je dois aller dans une autre pièce, il est avec moi, je ne le laisse plus seule au salon. Le youpala n'est plus d'actualité, mais comment font les mamans qui ont quelques tâches ménagères à effectuer? je devrais peut-être prendre une femme de ménage, un cuisinier aussi pour quelques mois ça résoudrait le problème. > Signaler un abus
  • 21h, ven 30 mai. anonyme Je vois des commentaires sur les troubles de la marche , problèmes de dos etc et d'autre part sur les accidents (souvent graves). ceux-ci existent, évidemment pas pour tous les utilisateurs de trotteurs. Mais il y a beaucoup + insidieux et moins visible pour l'oeil non exercé... Je suis psychomotricienne et j'ai travaillé plusieurs années en crèche. En observant des enfants bouger (juste avant la marche ou après), il m'arrivait assez souvent de me dire "cet enfant va ou est allé en trotteur". Demande faite aux parents... je ne me trompais jamais.... et ce parfois jusque 3 ans. les signes qui ne trompent pas : les enfants qui foncent et courent après leur centre de gravité, s'arrêtant difficilement autrement que dans le mur, pour les + petits , qui réclament constamment d'être verticalisés alors qu'ils ne sont pas prêts, les chutes directement sur le front, des trajectoires non maîtrisées où l'enfant se cogne, marche sur les objets, la marche sur les pointes... Ces enfants devenus plus grands auront -ils des troubles ? ou, plus discret, des postures inadéquates engendrant des douleurs... ou un moins bon équilibre...ou... je ne sais pas , en tout cas, personne ne pourra jamais dire si c'est le trotteur. Ce qui me désole, c'est que je ne cesse de m'émerveiller du développement moteur naturel du bébé. de les voir chercher à se hisser d bout, de voir leur air fier lorsqu'ils y arrivent, de lâcher une main, puis l'autre puis les 2... puis un jour de déplacer un pied, un seul... tout seul... Quelle fierté et quel sentiment de compétence pour l'enfant !! et quelles bonnes bases pour sa motricité future. Oui, c'est vrai, 10 minutes de trotteur tous les 2 jours, après 9 mois, ça ne tuera personne... mais... c'est un grain de sable dans ce développement autonome (et malheureusement , il grossit parfois jusqu'à devenir caillou, tant il est difficile de maintenir cette limite)... et l'enfant si bien dans sa position encore horizontale, rampant et roulant allégrement (qu'a-t-il demandé alors ???) se met à vouloir être debout + vite, et pas tout seul. Pour moi, le discours "anti trotteur", c'est surtout " émerveillez vous de ce qu'un bébé peut faire, sans artifices..." et surtout sachez combien est précieux ce développement autonome! en fait c'est comme si vous aviez décidé de vous mettre à l'escalade et que l'on vous hissait au bout de la corde... vous arriveriez en haut avec quel sentiment ? moi je dirais... de l'impuissance... vous n'avez rien géré... > Signaler un abus
  • 20h, ven 30 mai. anonyme en fait, dire "j'ai 30 ans, j'ai été en trotteur et je n'ai pas de problème" (sous entendu: le trotteur ne pose pas de problème) revient à dire "j'ai fumé pendant 10 ans, je n'ai pas eu le cancer, donc la cigarette n'a aucune incidence sur le cancer" ou "je mange des bonbons, je n'ai pas de caries , donc manger des bonbons n'augmente pas les chances de caries " etc etc... Il est évident , et heureusement, que le trotteur ne donnera pas systématiquement de graves troubles moteurs ou des chutes mortelles... Mais il semble essentiel d'avoir un discours de prévention, et, en quelque sorte de santé publique. Par ailleurs , étant donné son inutilité pour le développement, quel intérêt de le proposer vus les risques réels ? > Signaler un abus
  • 01h, ven 30 mai. anonyme Bon, voyons une par une toutes ces inepties... Pourquoi ne pas investir dans un trotteur ? Parce que ça ne sert à rien et que c'est dangereux Entre 8 et 15 mois, ce siège à roulettes lui permet de se promener dans toute la maison... les sièges à roulettes sont parfois utiles passé 90 ans, mais entre 8 et 15 mois , l'enfant peut se promener partout en rampant et en marchant à 4 pattes. Huit mois, l'âge du quatre pattes où il brûle à bébé d'élargir son horizon...à 4 pattes bien sûr... puisque c'est l'âge du 4 pattes... C'est le moment pour le trotteur d'entrer en scène et de rassurer les mamans : il met hors de portée d'un bout'chou avide de nouvelles expériences les prises électriques, le téléphone ou les bibelots fragiles. ah bon ? après de nos jours les prises électriques doivent être sécurisées et en général avec un enfant en bas âge, on éloigne les bibelots... moi ce truc qui roule à grande vitesse ça m'inquiète plus que ça ne me rassure. Et pour bébé, c 'est un périmètre d'aventures décuplé qui s'offre à lui ! parce que le 4 pattes ne permet pas d'aller où bon lui semble peut être?... c'est surtout le périmètre de dangers potentiels qui décuple... Sus aux idées reçues... et études menées par des professionnels et prise en compte du développement psychomoteur de l'enfant.... Certains parents s'insurgent contre l'utilisation du trotteur. Ils ont bien raison, mais surtout , l'immense majorité des professionnels s'insurge... Pourtant, la majorité des spécialistes s'accordent à dire qu'il ne présente aucun réel danger pour bébé. Donnez-nous le nom et la profession de vos spécialistes... je n'y crois pas une seconde Certes, ce n'est pas le moyen le plus "élégant" pour apprendre à marcher .... ce n'est surtout pas un moyen d'apprendre à marcher, peu importe son élégance le trotteur n'a aucune conséquence négative sur l'apprentissage de la marche. En aucun cas le trotteur ne risque de retarder cette étape tant attendue. Non par contre, il risque de créer une marche déconnectée de l'équilibration, autrement dit, risque de chutes, de se cogner, précipitation, marche sur les pointes etc... Au contraire, rien de tel pour donner à bébé l'envie de marcher sur ses propres pieds ! N'importe quoi.... tout enfant a envie de marcher sur ses pieds... sinon le monde serait plein de cul de jatte... Encore une fois, un concensus : aucun danger pour le dos de bébé !Mais dîtes nous donc qui fait consensus là dessus!!! pas les paramédicaux en tout cas ! On ne dit pas que l'enfant aura advitam une grave scoliose... juste une hyperextension, une raideur .... plein de petites choses qui, à bas bruit, entrave l'harmonie du développement de l'enfant ... je suis psychomotricienne > Signaler un abus
  • 01h, ven 30 mai. anonyme je suis outrée par cet article !!! je suis psychomotricienne et ai travaillé en crèche pendant 7 ans. j'ai pu observer la différence de développement entre un enfant laissé libre de ses mouvements et de son rythme de développement et un autre mis dans des situations "non naturelles" qui lui font brûler des étapes et perturbent l'harmonie du développement. Les enfants qui passent beaucoup de temps en trotteur on souvent une démarche précipité, chutent sans avoir de réflexes pour se rattrapper, intègrent la "bulle protectrice" de l'engin et se cognent ensuite. (je ne parle pas des chutes, qui peuvent être gravissimes, ce n'est pas mon domaine). D'un point de vue développemental, le trotteur n'a aucune utilité... il vent perturber un processus développemental dont chaque étape est essentielle, notamment le 4 pattes et la recherche d'équilibre debout... sur ses pieds ! je ne dis pas que les personnes qui choisissent le trotteur pour leur enfant sont des criminels et je sais qu'elles le font parce qu'elles observent un plaisir chez l'enfant et sont rassurées par l'engin... je trouve seulement dommage de ne pas laisser l'enfant prendre conscience de ses compétences internes ... et bien souvent , l'enfant réclamant ces sensations (et cette excitation...) qu'il ne peut se procurer seul ... il va y passer de + en + de temps... et là ça peut vraiment devenir délétère. Il est par ailleurs faux que les crèches l'interdisent pour le danger qu'il revêt pour les autres enfants (elles ont bien des petits camions, poussettes, tricycles etc... et savent s'organiser pour que ce ne soit pas dangereux)... Beaucoup de crèches ont un vrai discours de prévention et d'accompagnement du développement de l'enfant... pas comme info bébé apparemment... > Signaler un abus
  • 01h, ven 30 mai. anonyme tiens tiens, des commentaires disparaissent au fur et à mesure... pourquoi ?? On n'a pas le droit d'être d'un avis différent de la "rédaction" ou des fabricants de youpala....? > Signaler un abus
Voir tous les commentaires
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !