• Mon compte
  • Se déconnecter
  • Mot de passe oublié ?
Premières chaussures de Bébé : acheter sans se tromper
Choisir le bon modèle de chaussures pour Bébé
Choisir le bon modèle de chaussures pour Bébé

Lacets ou scratchs ? Chaussures hautes ou basses ? Nos conseils pour faire le meilleur choix parmi tous les modèles pour enfants...

Il existe plusieurs critères importants pour bien choisir les chaussures de son enfant. Posez-vous les bonnes questions :

Quel système de fermeture ?

Durant la première année, préférez les lacets : le maintien est meilleur et les lacets s'adaptent mieux à la forme du cou-de-pied.
A savoir : plus le laçage est bas, plus la chaussure s'ouvrira largement. Ce sera plus pour chausser votre bébé. Dès qu'il commence à s'habiller tout seul (parfois dès deux ans), optez pour des scratchs, il apprendra l'autonomie plus facilement.

Chaussures hautes ou basses ?

Les chaussures basses sont déconseilllées pour les tout-petits. Mais ensuite, elle permettent à la cheville de se renforcer.
Les modèles hauts maintiennent mieux le pied et cale le talon. Mais portées trop tôt, elles maintiennent trop, ne facilitent pas la marche et créent une certaine paresse musculaire. A partir de 2 ou 3 ans, il peut porter n'importe quel modèle.

La tirette à l'arrière est-elle utile ?

Elle sert à mettre la chaussure plus facilement, mais il faut éviter de vous en servir car vous risquez de ne pas délacer suffisamment la chaussure. Du coup, le petit pied ne se positionne pas correctement, ça coince et les orteils se placent comme ils peuvent dans une chaussette trop tendue.

Faut-il acheter des chaussures qui épousent la voûte plantaire ?

Les pieds d'un bébé, plutôt gras et ronds, sont souvent aplatis par insuffisance musculaire de la voûte plantaire. Celle-ci ne commencera à se creuser que vers 18 mois - 2 ans. Les chaussures à voûte plantaire sont donc inutiles chez le tout-petit qui garde le capiton de sa plante de pieds.

Peut-on utiliser les chaussures de l'aîné ?

On dit souvent qu'il ne faut jamais faire porter à un enfant les chaussures de l'aîné car elles sont déformées. Mais les spécialistes affirment que : "pour les tout-petits, c'est moins important". Leurs chaussures sont en général peu portées et ne présentent pas de traces d'usure. Le vernis de la semelle est souvent encore visible et le talon n'est pas entamé par un pied qui marche à petits pas.

Les atouts d'une bonne chaussure
 - Du cuir pour le dessus et la doublure, seul matériau qui évite les allergies.
 - Une semelle antidérapante d'un cm d'épaisseur maxi. Elle doit être résistante, mais pas trop rigide pour ne pas s'opposer au déroulé des pas.
 - Une tige montante, mais assez souple.
 - Un contrefort suffisamment rigide pour que le talon reste bien stable.
 - Une partie avant de la chaussure bien large. Pour un bébé qui ne sait pas encore bien plier le pied, il est bon que le bout de la chaussure soit relevé.
 - Une languette de bonne longueur car c'est elle qui protège le cou-de-pied. Attention de ne pas la replier au moment de serrer les lacets : le bourrelet ainsi constitué pourrait faire mal à Bébé.

Premières chaussures de Bébé : acheter sans se tromper
Vos commentaires

4 commentaires
sur "Choisir le bon modèle de chaussures pour Bébé "

  • 11h, ven 16 nov. anonyme Je suis représentant en chaussure enfant pour une grande marque française, et je voudrais apporter quelques remarques, il est très important d'avoir un chaussure à la bonne pointure et adaptée à la morphologie du pied de l'enfant (large, fin ) , et adaptée au stade de développement de l'enfant (il essaye de se relever, il marche avec de l'aide ,ou il fait ses premiers pas seul ou il macrche déja bien) . les fabricant français proposent des chaussures qu'ils appellent bébé debout ou pré marche ou parc, ces chaussures (à ne pas confondre avec les chaussons layette qu'on appelle parc parfois qui elle ne sont que protectrices et décoratives) ont une forme spécifique plus ronde et plus large car le pied qui ne marche pas n'a pas la même forme , elle ont un poids réduit, une semelle plus légère non débordante, une grande ouverture pour enfiler la chaussure. J entends souvant des reflexions face aux prix des chaussures enfants qui peut paraître élevé comparé au prix de l'adulte ou au temps d'utilisation (3 mois pour les premières), je voudrais dire qu'une chaussure enfant nécesite plus de 120 étapes avant d'arriver au pied de l'enfant, que cela nécessite beaucoup de main d'oeuvre qualifiée et de contrôle et que les matières utilisées sont de grandes qualitées pour obtenir souplesse et solidité, pour obtenir la même chose en adulte il faut compter au moins 250 euros. l'enfant n'a qu'une paire de chaussure pendant les 3 mois alors qu'il a besoin de pas mal de vêtements. Je pense qu'une bonne chaussure favorise la bonne croissance du pieds et peu eviter des dépenses après en podologue orthèses et chaussures para médicales. J'encourage les parents à ce rendre chez les spécialistes qui les conseilleront et qui seront leur proposer le produit le plus adapté. Enfin je pense qu'il ne faut pas réutiliser la première chaussure de l'ainé car il n'est pas sur que les deux enfants aient la même morphologie et il ne faut pas prendre une chaussure trop grande car elle risque de blesser l'enfant sur le coup de pieds et qu'elle lui perturbe la marche (avez vous essayé de marcher avec des palmes) et de plus lamesure du pédimètre intègre déja une marge de croissance. > Signaler un abus
  • 10h, jeu 15 nov. anonyme Chez Orchestra il y a des chaussures pas chères par contre aucune idée concernant la qualité et le maintien du pied ! > Signaler un abus
  • 20h, sam 02 avr. anonyme suis tout a fait d accord avec le kiné j habite le pays de gex et pour trouver des chaussures de bébé pointure 18 et bien niet tu trouves pas a moins de mettre 60 euros dans une paire c est honteux > Signaler un abus
  • 21h, sam 21 mars. anonyme Je suis kiné et suis globalement assez d'accord avec cette article a un point près: Les chaussures montantes permettent un bon maintien du pied pour que l'enfant soit plus stable, elles soutiennent le pied de l'enfant et accélère souvent l'acquisition de la marche car elles évitent l'effondrement de l'arrière du pied en dedans, l'enfant se sent plus soutenu, ceci est particulièrement vrai chez les enfants laxes. Avec les expériences pied nu et, plus tard, avec les chaussures basses, ils pourront se muscler. Il faut souligner l'importance des expériences pieds nus, non pas seulement pour se muscler mais surtout pour développer, affiner, les perceptions sensitives. Enfin, il ne faut pas de chaussures trop petites mais pas non plus de chaussures trop grandes: plus de 1 cm de marge, c'est trop. cela peut pénaliser l'enfant dans les débuts de la marche car il est alors plus difficile de passer le pas, le pied étant plus difficile à relever. De même, mieux vaut privilégier les chaussures dont la semelle ne déborde pas trop à l'avant de la chaussure. Que c'est dur de choisir surtout qu'il y a plein de choses très sympa. il faut prendre le temps et prilégier, je pense l'efficacité à l'esthétique. > Signaler un abus
Ajouter mon commentaire
Je m'abonne

Espace magazines

Profitez de nos offres d'abonnement exclusives !