Choisir le bon modèle de chaussures pour Bébé
Premières chaussures de Bébé : acheter sans se tromper
Choisir le bon modèle de chaussures pour Bébé

Lacets ou scratchs ? Chaussures hautes ou basses ? Nos conseils pour faire le meilleur choix parmi tous les modèles pour enfants...

Il existe plusieurs critères importants pour bien choisir les chaussures de son enfant. Posez-vous les bonnes questions :

Quel système de fermeture ?

Durant la première année, préférez les lacets : le maintien est meilleur et les lacets s'adaptent mieux à la forme du cou-de-pied.
A savoir : plus le laçage est bas, plus la chaussure s'ouvrira largement. Ce sera plus pour chausser votre bébé. Dès qu'il commence à s'habiller tout seul (parfois dès deux ans), optez pour des scratchs, il apprendra l'autonomie plus facilement.

Chaussures hautes ou basses ?

Les chaussures basses sont déconseilllées pour les tout-petits. Mais ensuite, elle permettent à la cheville de se renforcer.
Les modèles hauts maintiennent mieux le pied et cale le talon. Mais portées trop tôt, elles maintiennent trop, ne facilitent pas la marche et créent une certaine paresse musculaire. A partir de 2 ou 3 ans, il peut porter n'importe quel modèle.

La tirette à l'arrière est-elle utile ?

Elle sert à mettre la chaussure plus facilement, mais il faut éviter de vous en servir car vous risquez de ne pas délacer suffisamment la chaussure. Du coup, le petit pied ne se positionne pas correctement, ça coince et les orteils se placent comme ils peuvent dans une chaussette trop tendue.

Faut-il acheter des chaussures qui épousent la voûte plantaire ?

Les pieds d'un bébé, plutôt gras et ronds, sont souvent aplatis par insuffisance musculaire de la voûte plantaire. Celle-ci ne commencera à se creuser que vers 18 mois - 2 ans. Les chaussures à voûte plantaire sont donc inutiles chez le tout-petit qui garde le capiton de sa plante de pieds.

Peut-on utiliser les chaussures de l'aîné ?

On dit souvent qu'il ne faut jamais faire porter à un enfant les chaussures de l'aîné car elles sont déformées. Mais les spécialistes affirment que : "pour les tout-petits, c'est moins important". Leurs chaussures sont en général peu portées et ne présentent pas de traces d'usure. Le vernis de la semelle est souvent encore visible et le talon n'est pas entamé par un pied qui marche à petits pas.

Les atouts d'une bonne chaussure
 - Du cuir pour le dessus et la doublure, seul matériau qui évite les allergies.
 - Une semelle antidérapante d'un cm d'épaisseur maxi. Elle doit être résistante, mais pas trop rigide pour ne pas s'opposer au déroulé des pas.
 - Une tige montante, mais assez souple.
 - Un contrefort suffisamment rigide pour que le talon reste bien stable.
 - Une partie avant de la chaussure bien large. Pour un bébé qui ne sait pas encore bien plier le pied, il est bon que le bout de la chaussure soit relevé.
 - Une languette de bonne longueur car c'est elle qui protège le cou-de-pied. Attention de ne pas la replier au moment de serrer les lacets : le bourrelet ainsi constitué pourrait faire mal à Bébé.


Article publié le 19 novembre 2007 Article mis à jour le 16 octobre 2013
Vos commentaires
404 Not Found

Not Found

The requested URL /var/si-blocks/esi-comment/1/0/5/full-10510.html was not found on this server.

Ajouter mon commentaire